Nous suivre Industrie Pharma

Inquiétudes autour du virus Zika

A.F.

Face à la propagation du virus Zika, transmis par la piqûre d'un moustique du genre Aedes, les pouvoirs publics se mobilisent. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré que « la situation répondait aux critères d'une urgence de santé publique de portée internationale ». L'OMS a également mis en garde l'Europe, où le risque de contamination est pour le moment restreint. Mais il devrait augmenter lorsque les températures vont s'adoucir. « J'exhorte les pays européens à agir de manière coordonnée pour contrôler les moustiques, y compris en impliquant les populations pour éliminer les sites de reproduction et en planifiant d'épandre de l'insecticide et de tuer les larves », a indiqué la directrice Europe de l'OMS, Zsuzsanna Jakab. La situation est plus critique en Amérique latine, une région particulièrement affectée par cette épidémie depuis 2013. Des cas y ont été signalés dans 23 pays. Les ministres de la Santé de 14 pays latino-américains, dont le Brésil et la Colombie qui sont les pays les plus affectés, se sont réunis en urgence à Montevideo (Uruguay) et se sont engagés à lutter ensemble contre le virus. Il est notamment suspecté de provoquer un syndrome de Guillain-Barré. Chez les femmes enceintes, une contamination pourrait entraîner des cas de microcéphalies chez le bébé. « La relation de cause à effet entre l'infection à virus Zika et les malformations congénitales ou syndromes neurologiques n'a pas encore été établie mais la suspicion est forte », a indiqué l'OMS.

Les labos s'attaquent au virus

Cette épidémie est d'autant plus préoccupante qu'il n'existe pour le moment pas de vaccins, ni de traitements contre ce virus. De fait, Sanofi Pasteur (la division vaccins de Sanofi) a lancé un projet visant à mettre au point un vaccin pour la prévention de l'infection et de la maladie à virus Zika. Dans la foulée, Pfizer, J&J, l'Américain Merck et Takeda ont aussi annoncé qu'ils allaient se pencher sur le développement de traitements ou vaccins.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bioproduction : un panorama inédit pour identifier les points forts et les faiblesses en Europe

Bioproduction : un panorama inédit pour identifier les points forts et les faiblesses en Europe

Le Council of european bioregions (CEBR), en partenariat avec EIT Health, vient de publier un panorama de la bioproduction en Europe. Les auteurs de ce panorama nous éclairent sur les objectifs et les enseignements à tirer de cette[…]

Coup d’envoi des travaux pour la future académie de l’OMS à Lyon

Coup d’envoi des travaux pour la future académie de l’OMS à Lyon

Avec 9 Mrds €, les investissements en France sont au beau fixe en 2020, chiffre le Leem

Avec 9 Mrds €, les investissements en France sont au beau fixe en 2020, chiffre le Leem

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Plus d'articles