Nous suivre Industrie Pharma

Innothera agrandit un site à Chouzy-sur-Cisse

A Chouzy-sur-Cisse, Aurélie Dureuil

Sujets relatifs :

, ,
Il aura fallu trois ans et 8 millions d'euros d'investissements pour la nouvelle unité de conditionnement du site d'Innothera à Chouzy-sur-Cisse (Loir-et-Cher).

« Nous sommes en croissance depuis un certain nombre d'années. Nous avons augmenté le nombre de lignes de conditionnement dans notre unité. Avec cet investissement, nous nous redonnons de la place », souligne Bruno Bidault, directeur du site. Innothera a construit un bâtiment de plus de 5 000 m2 de surface dont 1 000 m2 encore inexploités et prêts à accueillir de futures lignes. Neuf des onze lignes de conditionnement du site ont été transférées dans l'unité. Cet agrandissement s'est accompagné de quarante embauches en CDI depuis 2010. Ainsi, le site emploie environ 250 personnes dont une soixantaine pour le conditionnement. Spécialisé sur l'activité de production de médicaments, le site d'Innothera produit chaque année 32 millions de boîtes pour 500 références produits. La société est spécialisée dans les traitements de l'insuffisance veineuse, la prévention de l'ostéoporose, les affections vaginales, les affections des voies respiratoires, l'anxiété mineure, l'anémie et la carence en fer et les troubles du transit intestinal.

Le choix du Made in France

L'activité purement pharmaceutique d'Innothera représente la majorité de son chiffre d'affaires. Les  160 M€ de ventes enregistrés en 2012 se sont répartis entre l'activité Médicaments (115 M€) et l'activité Contention (45 M€). Cette seconde activité de dispositifs médicaux est localisée sur le site de Nomexy (Vosges) qui produit les bas, collants et chaussettes de compression veineuse élastique. La société possède également son siège social à Arcueil (Val-de-Marne). La société familiale emploie 1 000 personnes. « En quatre ans, le groupe a créé 130 emplois industriels et a aujourd'hui de sérieuses perspectives de créations d'emplois », s'est félicité Arnaud Gobet, président d'Innothera et petit-fils du fondateur. L'inauguration de l'extension du site de Choussy-sur-Cisse a également été l'occasion de rappeler son attachement à la production pharmaceutique française : « Innothera n'a jamais cédé à la délocalisation arbitraire. Bien au contraire, nous avons toujours privilégié le Made in France ». Il rappelle ainsi qu'avec une production 100 % dans l'Hexagone, la société exporte 93 % de sa production de médicaments. « Malgré un climat morose, nous avons foi dans notre avenir. Avec notre fort savoir-faire et la qualité de nos produits, nous avons tous les atouts pour continuer cette belle aventure », a conclu Arnaud Gobet.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles