Nous suivre Industrie Pharma

Innate Pharma cherche des partenariats

J.B.

Sujets relatifs :

, ,

La société de biotechnologies a enregistré des revenus de licences de 3,24 millions d'euros en 2009, contre 7,36 millions l'année précédente. Et elle a encore creusé sa perte nette, passant de 11,86 M€ en 2008 à 14,63 M€ cette année. « Comme attendu avec la fin de notre accord de collaboration avec Novo Nordisk en mars dernier (CPH n°457), les revenus enregistrés en 2009 sont en chute par rapport à 2008, indique Stéphane Boissel, directeur financier d'Innate Pharma. Ils devraient encore diminuer en 2010, à moins de la signature de nouveaux contrats de collaboration ». Innate Pharma n'envisage pas de poursuivre seul le développement de sa petite molécule agoniste des lymphocytes T (IPH 1101), arrivée au stade de la preuve de concept. La société a obtenu des résultats encourageants de phase II pour le traitement de l'hépatite C chronique et pour le lymphome folliculaire. Innate est ainsi à la recherche d'un partenaire dans la première indication. Et attend les données finales au second trimestre pour la deuxième indication avant de se lancer dans la recherche de partenariat. « Nous faisons de gros efforts de business development et nous sommes en relation avec l'essentiel de la big pharma et des biotechs française et internationale », indique Hervé Brailly, président d'Innate Pharma, sans plus de commentaire. Au contraire, la société se lance seule dans les phases II de son anticorps monoclonal anti-KIR IPH 2101 pour le traitement du myélome multiple et de la leucémie aiguë myéloïde. « Nous avons les capacités d'autofinancement de ce programme en oncologie et de nos programmes précliniques jusqu'en 2012 », poursuit le directeur financier. A la fin 2009, Innate Pharma dispose en effet d'une trésorerie de 49,2 M€, contre 33,8 millions fin 2008. Un cash flow qui provient du crédit impôt recherche et de la levée de fonds réalisée fin 2009 auprès du FSI et de ses actionnaires historiques (CPH n°492).

« En oncologie, nous sommes en mesure d'effectuer les premiers développements nous-mêmes, mais dans le domaine de l'inflammation, nous recherchons des parte- nariats précoces », précise Hervé Brailly. En ce qui concerne sa recherche, Innate a arrêté début 2010 un programme préclinique dans le cancer du pancréas (IPH 4201). Innate a réorienté sa recherche amont dont toutes les ressources sont maintenant dédiées à la génération de candidat médicaments de la classe des anticorps monoclonaux. « Les anticorps ont une probabilité de succès plus importante que les molécules chimiques, selon le président. De l'ordre de 25 % contre 11 %. »

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Maintenant 3x plus rapide avec le nouvel isolateur VarioSys

Publi-Rédactionnel

Maintenant 3x plus rapide avec le nouvel isolateur VarioSys

La nouvelle version de l'isolateur VarioSys (PSI-L 2.0) à de quoi séduire : catalyseurs intégrés, cartouches filtrantes (FiPa) à haute efficacité et système SKANFOG breveté. La[…]

08/07/2020 |
Covid-19 : L’Académie de médecine recommande la vitamine D

Covid-19 : L’Académie de médecine recommande la vitamine D

Servier tiré par l'international

Servier tiré par l'international

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Plus d'articles