Nous suivre Industrie Pharma

Inauguration de Généthon Bioprod

A Evry, Juliette Badina

Sujets relatifs :

, ,
Inauguration de Généthon Bioprod

© Généthon

Un an de construction et 28 millions d'euros. Le nouveau bâtiment de production de médicaments de thérapie génique, Généthon Bioprod, est aujourd'hui inauguré. Il sera opérationnel en 2011, pour une production des premiers lots cliniques de vecteurs-médicaments début 2012.

Célébration de vingt années de recherche à Généthon, et inauguration du Généthon Bioprod. Deux événements qui ont attiré les foules le 30 novembre dernier sur le site du Génopole à Évry (Essonne), quelques jours avant le lancement du Téléthon. Généthon, le laboratoire de l'Association française contre les myopathies (AFM), a ainsi inauguré son centre de production BPF (Bonnes pratiques de fabrication) de médicaments de thérapie génique, Généthon BioProd. Il sera le plus grand centre de production de médicaments de thérapie génique au monde, répondant ainsi aux besoins de Généthon mais également d'autres équipes de recherche. Il sera opérationnel en 2011 et produira ses premiers médicaments en 2012 après qualification du bâtiment. Il vient compléter les capacités déjà existantes sur le site du Généthon : 1 500 m2 de laboratoires (Établissement de thérapie génique et cellulaire, ETGC) dont 600 m2 de production clinique labellisés BPF depuis 2006 (capacités de 10 litres). Objectif du Généthon BioProd : accélérer les avancées en thérapie génique grâce à la production de lots pour les essais cliniques de phase I et II de vecteurs-médicaments. Avec près de 5 000 m2 pour la bioproduction, quatre suites de bioproduction et des capacités de 800 litres de culture en bioréacteurs (de type disposable) pour les produits de type AAV (virus adéno-associé) et 100 litres de culture pour les vecteurs de type lentivirus, Généthon BioProd produira chaque année 20 lots cliniques de vecteurs-médicaments pour des essais en France et à l'étranger. Les capacités de Généthon Bioprod complètent celle des activités de production de vecteurs AAV du site nantais d'Atlantic Bio GMP (CPH n°530) ouvert depuis septembre 2009, une plateforme créée par l'AFM, l'Établissement français du sang (EFS), le CHU de Nantes et l'Inserm. Généthon contribue aujourd'hui à deux projets de thérapie génique en phase clinique. Le premier est celui du traitement de la dystrophie musculaire des ceintures, la gamma-sarcoglycanopathie, dont les essais cliniques ont été lancés en 2006. Le second est celui du traitement du syndrome de Wiskott-Aldrich WAS, l'un des premiers essais cliniques internationaux par thérapie génique d'une maladie rare, dont les phases I et II ont démarré cette année. Le Généthon est également engagé dans huit projets actuellement en pré-clinique et neuf projets au stade de la recherche. « Étant donné le nombre de projets cliniques en cours ou à venir, et la saturation de notre site actuel de production de lots cliniques, il était indispensable de mettre en place un nouvel outil de production », souligne Frédéric Revah, directeur général de Généthon, qui estime déjà que le nouveau site pourrait fonctionner à pleines capacités dès 2013. « Axées en priorité sur les maladies rares, les recherches servent également à faire progresser les connaissances sur des maladies plus fréquentes », ajoute-t-il, s'adressant aux groupes pharmaceutiques pour qu'ils s'impliquent dans ces travaux. Le Généthon emploie aujourd'hui 220 personnes, le nouveau bâtiment en abritera une cinquantaine supplémentaire.

D'un budget de 28 millions d'euros, le Généthon BioProd a été financé à hauteur de 8 M€ par le Conseil régional d'Île de France, 7 M€ par le Conseil général de l'Essonne, 8 M€ par Génopole et 5 M€ par l'AFM. Une fois le site pleinement opérationnel, l'AFM financera les équipes et le fonctionnement du laboratoire de production pour un montant de plus de 8 M€ par an. Ce financement sera assuré par l'AFM grâce aux dons du Téléthon.


 

 

 

 

« Généthon BioProd produira chaque année 20 lots cliniques de vecteurs-médicaments pour des essais en France et à l'étranger »

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles