Nous suivre Industrie Pharma

IMT : Un groupe qui anticipe les besoins des laboratoires

ANNE-GAËLLE MOULUN

Sujets relatifs :

, ,

L'année prochaine, le groupe IMT fêtera ses 15 ans d'installation à Lyon et ses 35 ans d'existence. Grâce à son étroite collaboration avec les laboratoires, l'Institut des métiers et des technologies industries pharmaceutiques et cosmétiques offre à ses étudiants des formations reconnues et leur permet de s'insérer rapidement sur le marché du travail.

Le groupe IMT a été créé en 1980, afin de former des professionnels pour les industries de la santé et de la beauté. D'abord installé à Tours, puis Paris, il dispose désormais d'une offre de formations à Lyon, Évry et Val-de-Reuil, ainsi que d'antennes pédagogiques à Dijon et Orléans. « Nous sommes implantés à Lyon depuis 15 ans », explique Patrick Hibon de Frohen, vice-président exécutif du groupe IMT. « L'Association des fabricants de l'industrie pharmaceutique de la région Rhône-Alpes (Afipral) avait fait appel à nous pour former des techniciens en pharmacie et cosmétique industrielles. Leur propre institut, l'Ipil (Institut de pharmacie industrielle de Lyon) proposait en effet des licences ou des masters, mais pas de formations de niveau bac à bac + 2 ». Dès son installation à Lyon, l'IMT a donc noué un partenariat étroit avec l'Afipral et sa trentaine d'adhérents. Et depuis dix ans, le groupe est également associé à l'Institut des ressources industrielles (IRI) qui forme des professionnels de la métallurgie. Cela lui permet de développer d'autres spécialités, liées à la maintenance par exemple. Actuellement, le site lyonnais propose plusieurs formations, du niveau bac à bac + 2 sur la production de médicaments d'origine chimique, jusqu'aux bac + 3 plus pointus. « Depuis 4 ans, nous formons des techniciens spécialisés en bioproduction industrielle, de niveau bac + 3. Et en septembre 2013, nous avons démarré une nouvelle formation, de technicien spécialisé en maintenance des équipements pharmaceutiques et de bioproduction. Elle n'existait qu'à Lyon dans un premier temps et nous venons de l'ouvrir en octobre à Tours, ainsi qu'à Évry », détaille le vice-président de l'IMT. Là encore, le groupe a souhaité répondre à un besoin des industriels, qui recherchaient des techniciens hyper spécialisés pour assurer la maintenance de leurs équipements de biotechnologie.

 

Des formations adaptées à chacun

 

Sur toute la France, l'IMT forme environ 450 jeunes dont 150 contrats de professionnalisation chaque année, auxquels s'ajoutent 180 apprentis (dont 15 de Rhône-Alpes), formés au CFA de Tours. Le groupe propose aussi des formations internes à la demande des laboratoires. « Nous faisons du sur-mesure, en fonction du projet de l'entreprise. Avec notre site de Lyon, nous couvrons toute la zone Est de la France, de Lyon jusqu'à l'Alsace d'un côté, et Nice de l'autre, en passant par Dijon. L'an dernier, nous avons formé environ 3 700 salariés sur la France entière. Lyon en représente au moins 25 à 30 %. »

Grâce à ces relations étroites avec les industriels, l'IMT parvient à offrir à ses étudiants de bonnes opportunités en termes d'insertion professionnelle. « Sur la France entière, 95 % de nos étudiants trouvent un emploi durable dans les 2 à 3 mois suivant leur diplôme. Cela prouve que les industriels sont contents des formations que nous offrons », estime Patrick Hibon de Frohen. « Un industriel lyonnais m'a dit un jour que la plus-value de l'IMT était d'anticiper les besoins de l'industrie pharmaceutique. Nous travaillons en intra-entreprise dans une centaine de laboratoires en France, ce qui nous permet de bien connaître les développements à venir. » Avec l'essor des biotechnologies, cet atout va devenir encore plus crucial. « On va devoir travailler sur des machines qui n'existent pas encore. Nos liens avec les équipementiers et avec les industriels nous permettront de savoir les orientations et les tendances et d'offrir à nos étudiants les formations les plus adaptées », conclut le vice-président exécutif de l'IMT.

UN PLATEAU TECHNIQUE FLAMBANT NEUF EN FÉVRIER 2015

Dès février 2015, l'IMT de Lyon devrait disposer de son propre plateau technique, dans le 8e arrondissement de Lyon. Cette installation était un réel besoin pour la filière lyonnaise. « C'est un atout majeur de l'IMT », estime Patrick Hibon de Frohen. « Nous formons des gens à un métier, qui se caractérise par des compétences impossibles à valider simplement avec du papier et un crayon. Les plateaux techniques permettent à nos jeunes professionnels d'être mis en situation réelle afin de s'exercer aux métiers de production, de galénique classique ou de vaccins. » En effet, les vaccins sont une spécialité de l'industrie pharmaceutique lyonnaise. « Jusqu'à présent, nos étudiants devaient se rendre à Tours pour s'exercer, ce qui n'était pas très pratique pour eux », souligne le vice-président exécutif de l'IMT. Les nouveaux locaux seront dédiés à la pharmacie industrielle classique et aux vaccins, mais également à la performance industrielle et aux lignes manufacturières, avec des spécialités comme l'électricité, ou le pneumatique, grâce à un partenariat avec l'IRI. « En mettant nos compétences en synergie, nous répondrons encore mieux aux besoins de l'industrie pharmaceutique sur des problématiques liées à la production et à la maintenance », se félicite ainsi Patrick Hibon de Frohen.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Transformation digitale : Des solutions qui s'imposent

Transformation digitale : Des solutions qui s'imposent

Avec le confinement et le développement du travail à distance, la transformation numérique de l'industrie n'a jamais paru aussi pertinente. Et si la crise liée au Covid-19 accélérait[…]

La pharma se dévoile en chiffres clés

La pharma se dévoile en chiffres clés

Données : « Prioriser le retour sur investissement »

Données : « Prioriser le retour sur investissement »

La crise bouscule les habitudes

La crise bouscule les habitudes

Plus d'articles