Nous suivre Industrie Pharma

Imprimer tout en réduisant les déchets

Aurélie Dureuil

ANALYSE DE CYCLE DE VIE DE LA LPA 81X

L'étude, réalisée avec la méthodologie Greenprint d'Avery Dennison, a porté sur les matières premières, le transport, l'emballage, la production, la distribution et la fin de vie pour une quantité de 6,7 millions d'étiquettes de format 100x150 mm. Quatre paramètres ont été étudiés :

Eau : Avec une économie supérieure à 400 000 litres, la consommation d'eau est réduite de 47 %.

Énergie : Avery Dennison estime à 25 % la réduction de la consommation d'énergie, soit environ 261 000 MJ. Cette réduction tient compte de la consommation d'électricité plus importante lors de la phase d'activation, compensée par la diminution de la fréquence des changements de rouleau.

Gaz à effet de serre : La LPA 81x permet d'économiser 0,7 tonne d'équivalent CO2, soit une réduction de 2 % par rapport à une étiqueteuse classique.

Déchets solides : L'absence de papier support de l'étiquette a un impact important sur la quantité de déchets solides. Ainsi, Avery Dennison annonce une différence de 800 kg par rapport à une étiqueteuse classique, soit une réduction de 65 % de l'empreinte des déchets solides.

Imprimer tout en réduisant les déchets

Avec sa technologie LightSmart, le fabricant optimise la pose d'étiquettes.

© © Avery Dennison

AVERY DENNISON A DÉVELOPPÉ UN SYSTÈME D'IMPRESSION ET DE POSE D'ÉTIQUETTES SANS PAPIER SUPPORT. UNE SOLUTION QUI PERMET DE RÉDUIRE LES DÉCHETS ET D'AUGMENTER LA PRODUCTIVITÉ DE LA LIGNE.

Trois ans de recherche et développement auront été nécessaires à Avery Dennison pour proposer la technologie LightSmart et l'étiqueteuse LPA 81x. C'est cette technologie que le fabricant de machines de marquage et d'étiquetage présente comme révolutionnaire. « Nous pouvons enfin nous affranchir du papier siliconé qui sert normalement de support au papier adhésif des étiquettes », se félicite Frédéric Lemaire, Key account manager pour l'Europe du Sud d'Avery Dennison. Pour les étiqueteuses classiques, le rouleau d'étiquettes comporte deux couches : l'une étant l'étiquette avec une face adhésive et l'autre le papier siliconé qui sert de support. L'étiqueteuse sépare ces deux couches pour appliquer l'étiquette par pression sur l'emballage tandis que le papier siliconé devient un déchet à éliminer. La solution LightSmart s'affranchit de cette étape. Avery Dennison a mis au point un papier revêtu d'un adhésif non collant, activé ensuite par la chaleur infrarouge. Ce papier est d'abord imprimé par transfert thermique qui résiste à la chaleur. L'étiquette est découpée à la longueur nécessaire. L'adhésif est ensuite activé à une température d'environ 100 °C avant l'application de l'étiquette sur le carton ou l'étui. « L'étiqueteuse LPA 81x imprime, coupe et appose les étiquettes avec le même encombrement que les machines classiques. Elle peut venir en cohabitation ou en remplacement de systèmes de marquage », note Frédéric Lemaire.

L'absence de papier siliconé présente plusieurs avantages. D'abord en termes de productivité. « Le rouleau est composé uniquement de papier pour l'étiquette. Pour un rouleau du même diamètre, l'utilisateur dispose de 60 % de matière supplémentaire », avance Frédéric Lemaire. Avery Dennison commercialise des rouleaux de 350 mm de diamètre, ce qui équivaut à 1 000 m linéaires de papier pour étiquette. Un rouleau d'étiquettes traditionnel correspond à 470 m environ. L'accroissement de la longueur du papier disponible pour chaque rouleau permet une augmentation du rendement de la ligne et une réduction de la charge de travail des opérateurs. Les changements de rouleau, qui ont été simplifiés, sont moins fréquents. Le nombre d'arrêts de ligne est donc réduit. L'impression en ligne de l'étiquette permet une découpe à la taille définie. Cette flexibilité de la longueur de l'étiquette permet d'optimiser l'utilisation de la matière. « Nous nous apercevons que dans la majorité des cas, les industriels peuvent réduire de 10 à 15 % la quantité de papier utilisée pour le même nombre d'étiquettes », indique Frédéric Lemaire. Il est par ailleurs possible de paramétrer plusieurs impressions et découpes différentes alternativement. Un seul rouleau suffit pour plusieurs tailles d'étiquettes, évitant les changements de rouleau liés aux différents formats d'étiquette.

Outre l'augmentation de la productivité, Avery Dennison présente la LPA 81x dans une démarche de développement durable. Le fabricant a effectué une analyse de cycle de vie avec son outil Greenprint (voir encadré). « Nous n'utilisons plus de papier siliconé. Ce papier coûte cher à produire et à recycler. Or nos clients n'en ont plus besoin. Cela réduit également les déchets et leur traitement », détaille Frédéric Lemaire. De plus, la plus grande capacité des rouleaux implique une diminution de l'espace de stockage nécessaire ainsi que la réduction du volume de consommables à approvisionner et à transporter.

En termes de coût, la LPA 81x se positionne sur les mêmes gam mes que les étiqueteuses classiques, selon le fabricant. « Nous débutons la commercialisation. Il y aura un effet d'échelle sur les consommables. Les gains de produc tivité mesurés nous permettent de proposer des retours sur investissement très rapides », conclut Frédéric Lemaire qui confie avoir déjà des clients potentiels dans l'industrie pharmaceutique.

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Rycklet aide les industriels à externaliser la gestion des consommables

Rycklet aide les industriels à externaliser la gestion des consommables

La start-up nordiste propose un équipement innovant pour la gestion de consommables pour l'industrie et le médical. Une solution innovante qui permet de gérer l'approvisionnement des stocks et d'adapter la[…]

Le Leem engagé pour le tri et le recyclage

Le Leem engagé pour le tri et le recyclage

Une solution pour le recyclage des déchets d'équipements électriques et électroniques

Une solution pour le recyclage des déchets d'équipements électriques et électroniques

Gestion et sécurité des déchets dans les laboratoires de contrôle

Gestion et sécurité des déchets dans les laboratoires de contrôle

Plus d'articles