Nous suivre Industrie Pharma

Immunothérapie : Celyad octroie une licence non exclusive à Novartis

H.B.

Sujets relatifs :

, ,

La société biopharmaceutique belge Celyad annonce avoir octroyé au Suisse Novartis une licence non exclusive sur ses brevets relatifs à l'utilisation de cellules CAR-T allogéniques. Cet accord de licence porte sur deux cibles développées actuellement par Novartis. Selon les termes de l'accord, Celyad percevra, en plus d'un montant non révélé à la signature, des paiements liés au développement clinique, réglementaire et commercial des cibles développées par Novartis, pour un montant total maximal de 96 millions de dollars (88 M€). Celyad recevra en outre des redevances à un chiffre sur les ventes générées sur les deux cibles et produits associés. Dans le détail, cet accord porte principalement sur un brevet de Celyad (N°.181.527) délivré en octobre 2015 par l'Office américain des brevets, relatif à l'utilisation de lymphocytes T primaires humains et allogéniques conçus pour être déficients en récepteur des lymphocytes T (« TCR deficient ») et pour exprimer un récepteur antigénique chimérique (« Chimeric Antigen Receptor », ou CAR). Pour rappel, cette approche d'immunothérapie consiste à modifier des lymphocytes T afin qu'ils expriment un récepteur chimérique capable de reconnaître un antigène tumoral, pour cibler et détruire les cellules cancéreuses, que le système immunitaire n'attaque pas. « Les revendications du brevet de Celyad couvrent toute méthode permettant de réduire ou de supprimer l'expression du TCR dans des cellules CAR-T, y compris des méthodes d'édition ou d'ingénierie du génome », précise la société belge basée à Mont-Saint-Guibert. Novartis a cependant la possibilité d'étendre cet accord de licence non exclusive à d'autres cibles. Les deux sociétés se réservent également le droit de négocier les termes d'une conversion éventuelle de cette licence en licence exclusive. Celyad conserve les droits d'octroyer d'autres licences à des tierces parties, et ne sera pas impliqué dans le développement des cellules CAR-T de Novartis. La société belge dit se concentrer « sur le développement de son portefeuille de CAR-T », qui comprend les cellules CAR-T NKR-2 allogéniques en Europe et aux États-Unis, et avec son partenaire ONO Pharmaceutical au Japon, à Taïwan et en Corée.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Provepharm s’empare d’Apollo Pharmaceuticals pour se développer aux États-Unis

Provepharm s’empare d’Apollo Pharmaceuticals pour se développer aux États-Unis

Avec cette acquisition, le laboratoire marseillais, spécialiste du bleu de méthylène, espère poursuivre la forte croissance de son chiffre d'affaires en se développant sur le marché[…]

Biothérapies : Bayer lance une nouvelle plateforme

Biothérapies : Bayer lance une nouvelle plateforme

Covid-19 : Le vaccin de Pfizer et BioNTech approuvé au Royaume-Uni

Covid-19 : Le vaccin de Pfizer et BioNTech approuvé au Royaume-Uni

Covid-19 : Le vaccin de Janssen examiné par l’Agence européenne du médicament

Covid-19 : Le vaccin de Janssen examiné par l’Agence européenne du médicament

Plus d'articles