Nous suivre Industrie Pharma

Immune InsighT prédit l'effet des actifs sur le système immunitaire

Dinhill On

La start-up nordiste est spécialisée dans l'évaluation préclinique des effets de molécules sur le système immunitaire. Elle aide les industriels de la pharmacie à développer des médicaments plus efficaces, notamment contre le cancer.

Et s'il y avait un moyen pour un laboratoire pharmaceutique d'investir sur un essai clinique pour une molécule ne présentant aucun effet indésirable sur le système immunitaire ? C'est ce que propose la start-up biopharmaceutique Immune InsighT. Créée en juillet 2016, cette jeune société hébergée par l'Institut Pasteur de Lille (Nord) propose des évaluations précliniques de candidats-médicaments ou d'actifs pharmaceutiques sur le système immunitaire humain. Tout a commencé en 2013, lorsque l'équipe « Immunologie des cancers » de l'unité mixte de recherche 8161 (CNRS/Université de Lille/Institut Pasteur de Lille) menée par le Docteur Nadira Delhem réfléchissait à un moyen de valoriser ses travaux scientifiques. « À cette époque, le bio-incubateur régional Eurasanté recherchait des opportunités de valorisation de projets de R&D en start-up. Nous avons donc décidé de nous lancer dans l'aventure » se souvient Olivier Moralès, expert consultant et fondateur d'Immune InsighT. Incubée depuis 2014, l'entreprise innovante a été désignée, cette même année, lauréat de la catégorie Émergence du concours national d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes organisé par BpiFrance (renommé depuis i-Lab). « La dotation liée à cette distinction nous a aidés à établir une preuve de concept et à mener une étude de réceptivité de notre approche innovante », raconte Olivier Moralès. Avant d'ajouter : « Avec le soutien de la SATT Nord et de nos tutelles, nous avons reçu une validation d'autorisation de concours scientifique, ce qui a permis la création de la société Immune InsighT, anciennement connu sous le nom de EATreg Biotech ».

 

 

Une meilleure sélection des candidats-médicaments

 

Immune InsighT propose d'établir au stade préclinique la « signature moléculaire » des lymphocytes T régulateurs (Treg) pour une molécule d'intérêt. Et ainsi permettre à un laboratoire pharmaceutique de choisir le meilleur candidat médicament pour un essai en phase clinique. « Notre méthode teste l'innocuité des actifs vis-à-vis des Treg, capables de maintenir l'équilibre du système immunitaire, essentiel pour protéger l'organisme contre les agressions sans pour autant l'affaiblir », explique Olivier Moralès. Avant de poursuivre : « Des maladies comme le cancer peuvent activer anormalement ces lymphocytes, ce qui diminue la réponse immunitaire dirigée contre la tumeur. Inversement, dans le cas d'allergies, de maladies inflammatoires chroniques ou de transplantations, les lymphocytes Treg sont en sous-régime, ce qui implique une réponse immunitaire excessive ». La jeune société est dotée d'une expertise pour l'analyse des effets (négatifs ou positifs) sur la réponse des cellules immunitaires régulatrices, que ce soit sur des échantillons humains (in vitro ou ex vivo) ou des modèles murins (in vitro). « Nous proposons également un travail à la carte, en évaluant par exemple les modifications métaboliques, fonctionnelles et phénotypiques, la capacité de recrutement et de conversion des cellules induites par le médicament-candidat testé », détaille Olivier Moralès. Avant d'ajouter : « Notre expertise porte principalement sur les lymphocytes, mais nous pouvons également étudier d'autres types cellulaires tels que les cellules myéloïdes, les cellules dendritiques, les macrophages, etc. ». Les prestations proposées par la start-up conviennent particulièrement pour la mise au point de molécules actives destinées à traiter des indications comme le cancer, mais également les allergies, les maladies auto-immunes ou encore les rejets de greffe après transplantation. Pour son activité, Immune InsighT dispose d'un plateau technique de pointe comprenant un système de quantification de l'expression génique (qPCR en temps réel), un cytomètre en flux, des laboratoires de culture cellulaire, des plateformes d'imagerie et d'immuno-détection, etc. « Nous avons également une convention signée avec l'Institut Pasteur de Lille et le CNRS pour pouvoir accéder à leurs laboratoires », indique Olivier Moralès.

Dans les prochains mois, la jeune société innovante va s'attacher à se faire connaître et proposer ses services de CRO au plus grand nombre d'acteurs en biopharmacie. « Nous avons l'intention de nous créer un maximum de contacts lors du prochain salon BioFit 2016, à Lille. L'objectif de signer de nouveaux partenariats, et ainsi nous donner les moyens d'étoffer l'effectif de la société », affirme Hamza Aboussemdai, président d'Immune Insight. Avant de continuer : « Nous nous focalisons dans un premier temps à développer notre activité en France. Des contacts ont également été pris pour des collaborations en Suisse et Chine. L'Amérique du Nord et le Japon sont des régions que nous ciblons à moyen terme ».

À ce jour, la start-up emploie deux salariés en propre, effectif complété avec du personnel détaché du CNRS et de l'Institut Pasteur de Lille. Outre son activité de CRO, elle propose également l'organisation de formations en immunologie à destination des industriels. « À plus long terme, Immune InsighT envisage d'étendre ses activités notamment à l'agronomie (OGM, phytosanitaires) et à la cosmétique », indique Hamza Aboussemdai. Avant de conclure : « À très long terme, nous avons l'espoir d'être en mesure de développer notre propre candidat-médicament ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

DNA Script automatise la production d'ADN par voie enzymatique

DNA Script automatise la production d'ADN par voie enzymatique

Créée en 2014, cette jeune société innovante développe une machine qui pourra produire des brins d'ADN sur mesure, en des temps record, pour des applications variées dont la PCR ou le diagnostic et[…]

26/11/2018 | ADNJeune entreprise innovante
Un financement de 2,6 M€ pour Polyneuron

Un financement de 2,6 M€ pour Polyneuron

Nanobiotix va intégrer le label Tech 40 d'Euronext

Nanobiotix va intégrer le label Tech 40 d'Euronext

Comment un simple polymère aide à réparer le vivant

Comment un simple polymère aide à réparer le vivant

Plus d'articles