Nous suivre Industrie Pharma

Homéopathie : Le ministre de la Santé «contre le déremboursement de l'homéopathie»

Sujets relatifs :

,
Suite à l'avis récent de l'Académie nationale de médecine réclamant le déremboursement total des produits homéopathiques ( CPH n°267 ), le ministre de la Santé, Philippe Douste-Blazy, a réagi à ces propos en se prononçant « contre le déremboursement » dans une déclaration sur la radio RTL. « Je suis contre le déremboursement de l'homéopathie pour plusieurs raisons », a expliqué le ministre : « la première, parce qu'il y a aujourd'hui dix millions de Français qui prennent des médicaments homéopathiques qui sont prescrits par 30000 médecins ». Et de poursuivre: « la deuxième raison, c'est que si vous regardez le budget de l'assurance maladie consacré aux médicaments homéopathiques, vous vous apercevez que c'est une toute petite goutte d'eau par rapport au reste des prescriptions médicamenteuses, et qu'en tout cas, si vous les enlevez, les patients prendront autre chose et ce seront des médicaments qui seront peut-être eux remboursés à 100 %, avec des interactions médicamenteuses possibles ». Philippe Douste-Blazy a ajouté qu'il appartenait au Haut comité de santé publique créé en juillet dernier de décider « de manière indépendante ce qu'on rembourse et qu'on ne rembourse pas ». « Ce ne sont pas les sociétés savantes ou les médecins ou les hommes politiques ou les ministres, ou les sociétés industrielles qui doivent dire ce qui est remboursé et ce qui ne l'est pas, c'est aux scientifiques de le dire », a affirmé le ministre. L'Académie, dans son communiqué, exigeait une « démonstration d'activité de ces produits comme le font tous les laboratoires diffusant des médicaments en France ». Réponse du ministre dans un entretien au quotidien régional La Provence : « Il faudra réaliser des études épidémiologiques de plus de 10000 ou 20000 cas, en double aveugle, pour savoir quelle est l'efficacité de l'homéopathie. La Haute autorité de la santé dira dès le mois de janvier ce qu'il faut faire ». Rappelons que la déclaration de l'Académie avait suscité un tollé chez les industriels de l'homéopathie, notamment le laboratoire Boiron qui dénonçait une « exécution philosophique et économique ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles