Nous suivre Industrie Pharma

GSK s'ouvre aux pays pauvres

A.F.

GSK a récemment annoncé une série de mesures visant à favoriser l'accès de ses médicaments aux pays pauvres. Le laboratoire britannique s'est notamment engagé à ne pas déposer de brevets protégeant ses médicaments dans les pays les moins développés et à faibles revenus. Cela permettra aux génériqueurs de développer des versions moins chères des produits de GSK dans ces pays. Dans les pays à revenus intermédiaires inférieurs, GSK déposera des brevets mais s'est engagé à accorder des licences aux fabricants de génériques pour les autoriser à commercialiser des versions génériques pendant dix ans. En échange, il percevra des redevances « faibles » sur les ventes dans ces pays. Le groupe britannique mettra aussi l'accent sur la mise au point de médicaments oncologiques dans les pays en voie de développement. Pour cela, il prévoit de mettre en commun les brevets de ses futurs produits dans ce domaine et d'explorer cette approche avec le Medicines Patent Pool. Créée en 2010, cette organisation de santé publique a pour mission d'améliorer l'accès aux traitements contre le VIH, l'hépatite C virale et la tuberculose dans les pays à revenus faible et intermédiaire.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

CEPS-Leem : Un accord-cadre prometteur pour la filière

CEPS-Leem : Un accord-cadre prometteur pour la filière

L'accord intègre notamment des mesures favorisant la production en France.  Très attendu après une crise sanitaire inédite, l’accord-cadre entre le CEPS (Comité économique des produits de[…]

Cannabis thérapeutique : L'ANSM dévoile la liste des laboratoires qui participeront à l'expérimentation

Cannabis thérapeutique : L'ANSM dévoile la liste des laboratoires qui participeront à l'expérimentation

Seqens, M2i, Seppic, Aguettant et Carelide, premiers lauréats de l’AMI "résilience sanitaire"

Seqens, M2i, Seppic, Aguettant et Carelide, premiers lauréats de l’AMI "résilience sanitaire"

Covid-19 : L'OMS et l'ANSM suspendent l'évaluation de l'hydroxychloroquine

Covid-19 : L'OMS et l'ANSM suspendent l'évaluation de l'hydroxychloroquine

Plus d'articles