Nous suivre Industrie Pharma

GSK restructurera davantage en Europe

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Le bilan n'est pas rose pour le géant britannique. En 2012, il aura vu son chiffre d'affaires fléchir de 3,5 %, à 26,43 milliards de livres (30,6 Mrds €), son résultat opérationnel reculer de 6 %, à 7,35 Mrds £, et son bénéfice net perdre 13 %, à 4,74 Mrds £.

A taux de change constants, comme GSK préfère le présenter vu l'impact négatif des taux de change, ce bilan est certes un peu moins négatif. Reste que le laboratoire britannique n'est pas dans une situation idéale. Si les perspectives de croissance pour 2013 sont de seulement 1 %, à taux de change constant, GSK reste confiant pour l'avenir en avançant un potentiel de 15 traitements pharmaceutiques et vaccins qui pourraient être mis sur le marché au cours des trois prochaines années. En attendant, sa progression dans les marchés émergents (+10 % sur un an à taux de change constant et qui représentent désormais 26 % de ses ventes globales) ne suffit pas à contrebalancer la situation qui ne cesse de se dégrader en Europe. GSK y a vu ses ventes reculer de 7 %, toujours à taux de change constant, l'an dernier, à 7,32 Mrds £, sous le poids combiné de la conjoncture dégradée et de fixations de prix moindres pour ses produits en raison des mesures d'austérité engagées à travers le Vieux continent.

En conséquence GSK va lancer un nouveau plan de restructuration destiné à économiser annuellement 1 Mrd £ à partir de 2016. Les contours du plan, qui touchera essentiellement les actifs pharmaceutiques du groupe en Europe, ne sont pas connus, si ce n'est qu'il prévoit des charges de 1,5 Mrd £. L'objectif sera de simplifier le modèle opérationnel et la supply chain, et aussi de raccourcir les cycles de développement. Au-delà, GSK réfléchit aussi à des options stratégiques pour « maximiser la valeur de notre portefeuille courant et futur dans cette région ». Le résultat de ces réflexions est attendu au cours de l'année.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles