Nous suivre Industrie Pharma

GSK réglera ses différends aux États-Unis pour 3 milliards de dollars

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Toutes les poursuites au civil et au pénal devraient ainsi être abandonnées et les enquêtes réglées l'an prochain. Le géant pharmaceutique britannique a conclu début novembre un accord préliminaire avec le gouvernement américain en ce sens. L'accord définitif devrait être finalisé en 2012. Au total, GlaxoSmithKline a provisionné en numéraire environ 3 milliards de dollars (2,2 Mrds €). Les tracas judiciaires du laboratoire aux États-Unis concernent plusieurs dossiers. GSK est poursuivi depuis 2004 en raison de certaines anciennes pratiques commerciales et promotionnelles, est accusé de fraudes dans le cadre de Medicaid, le programme fédéral de protection sociale, et fait face à des enquêtes sur le développement et la commercialisation de son ancien anti-diabétique Avandia (rosiglitazone) qui induisait des risques de problèmes cardiovasculaires pour les patients. Introduit sur les marchés en 1999 aux États-Unis et en 2000 en Europe, il avait été retiré du marché européen en 2010 (CPH n°523) et est désormais fortement encadré et son utilisation restreinte aux États-Unis.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'autorité a revu sa position initiale, en s'appuyant sur de nouvelles études menées au Royaume-Uni. Explications. La Haute Autorité de Santé (HAS) a revu sa recommandation initiale. Autorisé[…]

02/03/2021 | PanoramaCovid-19
L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Plus d'articles