Nous suivre Industrie Pharma

GSK regagne en productivité à Evreux

Akela Sophia

Sujets relatifs :

, ,

« Nous n'avons pas fait en 2009 un plan social concernant 602 salariés sur 1 700, pour le plaisir », répète Sébastien Axus, DRH du laboratoire GlaxoSmithKline d'Évreux dans l'Eure. « Nous l'avons fait pour gagner en compétitivité afin de préserver l'avenir du site. Et nous avons réussi. Avec un gain estimé entre 20 à 30 % de compétitivité gagnée qui se concrétise par une baisse significative des prix de revient et nous positionne bien sur le marché ». La compétitivité retrouvée ne se résume pas à des suppressions de postes. Elle est aussi liée à l'utilisation de nouvelles technologies et de nouveaux process dans lesquels investit le site ébroïcien qui développe et fabrique des médicaments pour les maladies respiratoires, majoritairement sous formes inhalées de types aérosols comme le Diskus. « En 2012 par exemple, nous allons investir 10 millions d'euros dans une nouvelle ligne de conditionnement d'aérosols pour gagner en efficacité », illustre le DRH. Si la production de cette filiale du Britannique GSK retrouve des couleurs, sa direction peut aussi présenter un bilan plutôt positif de son plan de revitalisation. Dans le cadre de ce dernier, lancé sur la période fin 2009 fin 2012 avec une enveloppe de 3,25 millions d'euros, 480 emplois compensatoires ont été créés, couvrant 77 % des départs du laboratoire. Quant au second plan de revitalisation qui concerne 102 licenciés de l'ex-centre de distribution du laboratoire, la direction innove. Avec les 590 000 euros prévus, elle propose des formations d'accompagnement à des patrons de PME ébroïciennes voulant développer leur entreprise et recruter. Avec un certain succès : les stages qui vont débuter affichent complet avec 60 entrepreneurs.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles