Nous suivre Industrie Pharma

GSK investit 90 M€ à Évreux

Laura Hendrikx

Le groupe britannique a annoncé un investissement de 90 millions d'euros sur son site d'Évreux afin de renforcer sa capacité de production pour ses nouveaux médicaments inhalés.

Le britannique GlaxoSmithKline a confirmé la deuxième phase d'un investissement de 90 millions d'euros sur son site de production à Évreux (Eure), qui vise à le munir de l'ensemble des équipements nécessaires à la fabrication des médicaments de son portefeuille développés avec le dispositif Ellipta. GSK souhaite ainsi renforcer sa capacité de production pour ses nouveaux médicaments inhalés contre les maladies respiratoires afin de répondre aux futurs besoins des marchés. Le site d'Évreux deviendra ainsi son troisième site de production d'Ellipta, avec Zebulon (États-Unis) et Ware (Angleterre). Les travaux ont déjà commencé et les premiers équipements industriels seront installés au cours du premier trimestre 2018. La fabrication commerciale devrait pouvoir démarrer début 2020. « Il s'agit d'une étape majeure et décisive dans le développement de notre site », a déclaré Nicolas Ragot, directeur du site d'Évreux.

 

Un contexte français peu favorable aux investissements

 

Jean-François Brochard, président de GSK France, a tenu à contextualiser cet investissement pour évoquer ses attentes sur le plan politique : « Malgré une politique de régulation d'une grande sévérité pour nos entreprises et une baisse d'attractivité de notre pays ces dernières années, GSK se mobilise pour continuer à localiser en France des investissements d'avenir. Ce nouvel investissement sur le site d'Évreux en est l'illustration. Pour que notre pays continue d'être une terre d'innovation et de production des médicaments et vaccins de demain, il est urgent de se doter d'une vision ambitieuse réconciliant politique de santé, politique d'innovation et politique industrielle. Ce sont ces attentes qui nous guident dans la préparation et l'organisation du prochain Conseil stratégique des industries de santé ».

Ces dernières années, GSK a investi à plusieurs reprises sur le site d'Évreux : 14 M€ en 2014 puis 14,5 M€ en 2015. De bonnes nouvelles pour les salariés, qui ont par le passé souffert de plusieurs mesures de restructuration, avec un plan de 66 départs volontaires en 2012 (CPH n°610) puis le licenciement de 11 collaborateurs en 2013 (CPH n°652). Aujourd'hui, 1 150 personnes sont employées par GSK à Évreux. En 2016, le site a produit 164 millions d'unités, dont 86 % ont été exportées vers 120 pays. Créée en 1968, l'usine d'Évreux se consacre essentiellement à la production de médicaments destinés à traiter des maladies respiratoires comme l'asthme et la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), qui représentent 95 % de sa production du site. Ces dernières années, d'autres poids lourds ont misé sur les maladies respiratoires en France, comme AstraZeneca qui a investi 135 M€ sur son site de Dunkerque en 2016 pour augmenter ses capacités de production du Symbicort (budénoside), un traitement contre l'asthme sous forme d'aérosol (CPH n°747).

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Novasep et Theravectys concluent un nouvel accord de licence

Novasep et Theravectys concluent un nouvel accord de licence

Afin de répondre à la demande croissante en vaccins, immunothérapies et thérapies géniques à base de lentivecteurs, Novasep, fournisseur de services et technologies pour l’industrie des sciences de[…]

18/04/2019 | PartenariatNovasep
Les ventes de Jardiance renforcent Boehringer Ingelheim

Les ventes de Jardiance renforcent Boehringer Ingelheim

Ajinomoto investit dans les oligonucléotides

Ajinomoto investit dans les oligonucléotides

Premier investissement pour InnoBio 2

Premier investissement pour InnoBio 2

Plus d'articles