Nous suivre Industrie Pharma

GSK gère ses plans sociaux à Evreux

Patrick Bottois

Sujets relatifs :

, ,

Le laboratoire britannique a demandé en août dernier que le tribunal des Prud'hommes d'Evreux (Eure) ne soit pas juge des affaires l'opposant aux salariés des deux sites d'Evreux. Deux plans sociaux sont en cours sur le site avec la suppression de 700 postes de l'unité de production et la fermeture de la base logistique (CPH n°506 et 508). « Il y a dans le collège employeurs des Prud'hommes un ancien DRH du site de production, et dans le collège salariés trois employés du groupe, lesquels ne peuvent juger les affaires concernant GSK, précise un porte-parole de GSK. Pour éviter des délais considérables dans le jugement des dossiers de contestations émis par les salariés , nous demandons à ce que les affaires soient à l'avenir jugées à Bernay, Louviers ou Dreux ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles