Nous suivre Industrie Pharma

GSK et Biological E. en coentreprise en Inde

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le géant britannique et Biological E. Limited, un laboratoire indien privé spécialisé dans les vaccins, ont conclu un accord pour la constitution d'une coentreprise à parts égales dans le domaine des vaccins pédiatriques en Inde. L'objet de la coentreprise est plus précisément de collaborer en R&D pour la mise au point d'un vaccin 6-en-1, destiné au marché indien. GSK souhaiterait combiner son vaccin injectable polio inactivé (IPV) avec un vaccin pentavalent de Biological E., protégeant contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l'Haemophilus influenza de type B, et l'hépatite B. GSK estime que si la mise au point de ce vaccin 6-en-1 aboutissait, il s'agirait du premier au monde de ce type. Il permettrait de réduire le nombre d'injections. La coentreprise devrait être définitivement constituée au cours de l'année. Les deux partenaires prévoient le démarrage d'une phase I de développement clinique dans les deux prochaines années. Les coûts seront répartis à parts égales entre GSK et Biological E.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles