Nous suivre Industrie Pharma

GSK construira une sixième usine en Inde

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

GSK réduit sa présence au capital d'Aspen

Le laboratoire britannique a procédé à la cession de 28,2 millions d'actions qu'il détenait dans le capital du laboratoire sud-africain Aspen Pharmacare. A l'issue de cette opération, GSK conserve une part de 12,4 % dans le capital d'Aspen et entend rester un actionnaire significatif. Aucune autre cession n'est prévue pour les six prochains mois. Cette opération doit générer des bénéfices de 425 M£ pour GSK.

Le laboratoire britannique annonce un investissement de 85 millions de livres (102 M€) en Inde, pour renforcer son dispositif industriel sur ce vaste marché en forte croissance. Le site n'est pas encore déterminé mais GlaxoSmithKline indique que la ville de Bangalore, dans le sud de l'Inde, est l'une des pistes principales pour ce projet. La future usine pourrait être opérationnelle d'ici à 2017. GSK, particulièrement présent dans les aires thérapeutiques des maladies inflammatoires et gastro-intestinales, n'a pas précisé quels types de produits il entendait fabriquer dans cette future usine. Les capacités de production sont en revanche connues : 8 milliards de comprimés et 1 milliard de gélules par an, qui seront écoulés sur le marché pharmaceutique indien. Le projet prévoit la construction autour de l'usine d'un entrepôt de stockage, les utilités et toutes les infrastructures nécessaires à la production et au conditionnement sur place. 250 postes devraient être créés une fois les lignes de production mises en service. Actuellement, GSK emploie 8 500 salariés en Inde et recense cinq usines, dont trois pour les produits de sa division Consumer Healthcare (OTC et produits de soins), à Nabha, Sonepat et Rajahmundry, et deux usines à Nashik : une pour les vaccins et une pour des produits pharmaceutiques. Au cours des dix dernières années, GSK a investi environ 100 M£ en Inde.

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles