Nous suivre Industrie Pharma

GSK cède 10 % de son portefeuille

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

La pilule anti-obésité Alli, les vitamines Abtei, les pastilles Valda, l'analgésique Solpadeine... Ces médicaments sans ordonnance ne feront bientôt plus partie du portefeuille de GlaxoSmithKline. Le groupe souhaite en effet céder un certain nombre de produits identifiés comme « non stratégiques ». Au total, une vingtaine de produits OTC seront mis en vente, avec l'objectif de les céder avant la fin de l'année. Ils représentent un chiffre d'affaires global de 500 millions de livres (570,7 M€), soit 10 % du chiffre d'affaires total de l'activité Santé grand public de GSK. Ces produits sont principalement vendus en Europe et aux États-Unis. Selon GSK, le groupe n'a pas tiré meilleur parti ni atteint « la masse critique » de ventes de ces produits OTC. Le laboratoire estime que « d'autres sociétés seront mieux placées pour optimiser leur potentiel ». « Il est important que nous nous concentrions sur des produits, des marques et des marchés où nous avons le plus d'avantages et les meilleures perspectives de croissance », ajoute Andrew Witty, p-dg de GSK. Le groupe britannique souhaite ainsi recentrer son activité santé grand public sur trois catégories de produits : la santé bucco-dentaire, la nutrition et les médicaments sans ordonnance dans le secteur du bien-être. Et se concentrer sur les marchés émergents.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles