Nous suivre Industrie Pharma

Grippe porcine : MedImmune et Novavax coopèrent avec les autorités américaines

Sujets relatifs :

, ,
Alors que la grippe porcine gagne du terrain, les autorités de santé américaines viennent de lier des partenariats avec les sociétés biotechnologiques Novavax et MedImmune pour des vaccins bien spécifiques.
Alors que la grippe porcine gagne du terrain, les autorités de santé américaines viennent de lier des partenariats avec les sociétés biotechnologiques Novavax et MedImmune pour des vaccins bien spécifiques. La société de biotechnologies américaine Novavax, spécialisée dans les vaccins VLP (pseudo-particules virales) s'est engagée avec le Département américain de microbiologie et des maladies infectieuses, l'Institut national américain de l'allergie et des maladies infectieuses et l'Institut américain de la santé (NIH) pour évaluer de concert un vaccin VLP candidat contre le virus de la grippe A (H1N1). En mai, après la publication de la séquence génétique du virus de la grippe porcine, Novavax avait produit des lots d'un vaccin VLP, une technologie qui a permis de copier le virus, à partir des mêmes protéines, mais sans y adjoindre ses qualités infectieuses. Des lots ont été transmis ces derniers jours aux autorités sanitaires américaines pour des tests cliniques sur des modèles animaux. Novavax se tient prêt en cas de réussite et de feu vert pour une fabrication de ce vaccin-candidat à échelle industrielle et aux conditions GMP en ayant déjà stocké les souches nécessaires à la culture dans son unité de production de Rockville, dans le Maryland (États-Unis). Une commande pour un vaccin spray nasal de MedImmune Le ministère américain de la santé (HHS) vient de passer une commande de 90 millions de dollars (63,6 M€) auprès de MedImmune pour un vaccin contre la grippe A (H1N1). La filiale vaccins et biotechnologies d'AstraZeneca (CPH n°380) a mis au point un vaccin utilisant sa technologie LAIV (live attenuated influenza vaccine) qui, à la différence des vaccins injectables, consiste en un spray nasal qui contient une souche atténuée du virus. Cette technologie n'a été jusque-là autorisée qu'aux seuls États-Unis. La commande du HHS, qui autorise de fait MedImmune à produire le vaccin, sera destinée à vacciner les populations, aux États-Unis, qui seront reconnues comme prioritaires. D'après MedImmune, des commandes supplémentaires pourraient survenir d'après le contrat signé avec le HHS. Julien Cottineau
La grippe porcine gagne du terrain Selon le dernier bilan de l'OMS, publié le 3 juin dernier, le virus A (H1N1) aurait infecté 19 273 personnes au sein de 66 pays. 117 malades sont décédés des suites de cette infection. Les pays les plus touchés sont évidemment le Mexique (plus de 5 000 malades et 97 décès), les États-Unis (plus de 10 000 cas et 17 décès), le Canada (1 530 cas, 2 décès), suivis par l'Australie, le Japon et la Grande-Bretagne, qui recensent entre 380 et 500 malades. En France, 26 malades ont été détectés.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles