Nous suivre Industrie Pharma

GlaxoSmithKline sort de Quest pour 1,7 Mrd $

S.L. et A.D.

Sujets relatifs :

, ,

Le Britannique GlaxoSmithKline va empocher 1,7 milliard de dollars à la suite de la cession de sa participation dans Quest Diagnostics. Premier actionnaire de cette société, parmi les leaders mondiaux des tests et diagnostics médicaux, GSK avait acquis des parts en 1999, dans le cadre de la vente de certaines de ses activités à Quest. Lors de la présentation de ses résultats, le laboratoire britannique a également indiqué que l'année 2011 serait marquée par la poursuite de cessions d'actifs. Le groupe se prépare à vendre une partie de sa division de médicaments sans ordonnance et autres produits paramédicaux. Des activités représentant des ventes annuelles d'environ 500 millions de livres. De toute évidence, le laboratoire britannique cherche à réunir des fonds alors que les plaintes contre son antidiabétique Avandia se multiplient. À base de rosiglitazone, ce médicament est accusé de provoquer un risque accru d'attaques cardiaques et cérébrales. Son AMM européenne lui a d'ailleurs été retirée en septembre dernier, alors qu'aux Etats-Unis, la FDA n'en autorise plus qu'un usage restreint associé à une surveillance accrue. À la mi-janvier, GSK avait ainsi annoncé qu'il inscrirait dans son bilan du quatrième trimestre 2010 une provision de charge de 2,2 Mrds £, rien que pour couvrir des litiges aux Etats-Unis. Une façon de préparer le marché à la publication de résultats en forte baisse quelques semaines plus tard. GSK accuse en effet une fort recul de son bénéfice net, passé de 5,53 Mrds £ en 2009 à 1,63 Mrds £ en 2010. Une chute expliquée par les litiges sur des médicaments mais aussi la concurrence des génériques. Son chiffre d'affaires s'établit lui à 28,39 Mrds £ contre près de 28,37 £ en 2009.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles