Nous suivre Industrie Pharma

abonné

Gilead s’empare de la biotech allemande Myr pour 1,15 Mrd €

NICOLAS VIUDEZ

Sujets relatifs :

, ,
Gilead s’empare de la biotech allemande Myr pour 1,15 Mrd €

© Pixabay

Avec cette acquisition, le laboratoire américain ajoute à son portefeuille d’antiviraux Hepcludex, un traitement de l’hépatite D déjà sur le marché en Europe.

Gilead a beau avoir fait parler de lui cette année avec son remdesivir, traitement antiviral du Covid-19, le géant américain n’en oublie pas de renforcer ses fondamentaux. Avec l’acquisition de la biotech allemande Myr Pharmaceuticals, Gilead étoffe encore son portefeuille de spécialités adressées sur les hépatites. L’opération est chiffrée à hauteur de 1,15 milliard d’euros, entièrement financée en liquidités et assortie potentiellement de 300 M€ de paiements futurs. Une acquisition majeure pour une biotech européenne. Cette transaction permet à Gilead de s’emparer d’Hepcludex (bulevirtide), un traitement de l’hépatite D chronique.

Hepcludex est déjà approuvé par l’agence européenne du médicament et a bénéficié d’un lancement récent sur les marchés français, allemand et autrichien. Des mises sur le marché qui devraient se poursuivre tout au long de 2021.

Fondée en 2011 et basée à Bad Homburg, Myr Pharmaceuticals a par ailleurs ouvert une filiale française à Paris, en juin 2020. Sa technologie, qui empêche le virus de pénétrer à l’intérieur des cellules hépatiques, repose d’ailleurs sur une réussite franco-allemande, puisqu’initialement développée par Philippe Gripon de l’Inserm et Stephan Urban de l’université d’Heidelberg, avant de faire l’objet d’un accord de licence en 2012.

En s’emparant de Myr[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Covid-19 : Un traitement préventif de Lilly a réduit de 80% le risque d’être infecté en EHPAD

Covid-19 : Un traitement préventif de Lilly a réduit de 80% le risque d’être infecté en EHPAD

Le Bamlanivimab, un anticorps monoclonal développé par Lilly a permis de réduire significativement le risque de contracter une forme symptomatique de Covid-19, selon une étude réalisée auprès de[…]

Neurologie : Servier signe avec MiNA Therapeutics

Neurologie : Servier signe avec MiNA Therapeutics

Oncologie : Lilly collabore avec Merus pour 60 M$

Oncologie : Lilly collabore avec Merus pour 60 M$

Covid-19 : Une étude in vitro de Pfizer/BioNTech montre une efficacité du vaccin contre le variant anglais

Covid-19 : Une étude in vitro de Pfizer/BioNTech montre une efficacité du vaccin contre le variant anglais

Plus d'articles