Nous suivre Industrie Pharma

Genopharm accusé de récidive par Riemser

A.F. avec AFP

Sujets relatifs :

, ,

La pression s'accentue sur le laboratoire français dans le cadre de l'affaire du Thiotepa. En plus des accusations lancées, il y a quelques semaines, il est maintenant suspecté de « récidive » sur ce dossier. Et l'attaque vient une nouvelle fois du groupe allemand Riemser, qui avait accusé Genopharm d'avoir commercialisé des lots périmés d'anticancéreux Thiotepa et falsifié des documents relatifs à ces lots (CPH n°571). Cette fois-ci, Riemser révèle que le laboratoire Alkopharm, qui appartient, comme Genopharm, à la holding Pharminvest-Patrimoniale, avait été au cœur d'une affaire similaire en 2009. En effet, le tribunal correctionnel de Blois avait à l'époque prononcé diverses peines contre quatre responsables de Medifa, devenue depuis Alkopharm, pour avoir pris part au réétiquetage de 100 600 ampoules périmées de l'anticancéreux Vepeside, entre novembre 2002 et janvier 2003. « En aucun cas, les actionnaires et dirigeants actuels n'en sont responsables car il y a eu un rachat à 100 % », explique, de son côté, l'avocate de Genopharm et Alkopharm.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

L’indépendance sanitaire est un sujet phare aux Etats-Unis. Elle entre dans le cadre de la stratégie America First du président Donald Trump. A ce titre, la société publique de fabrication de[…]

19/05/2020 | CoronavirusCovid-19
Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Plus d'articles