Nous suivre Industrie Pharma

Génériques : Ranbaxy suspecté aux États-Unis

Sujets relatifs :

,
Quelques semaines après l'annonce de l'OPA de Daiichi Sankyo qui pourrait atteindre 4,6 milliards de dollars (3 Mrds€) (CPH n° 427), le premier groupe pharmaceutique indien est dans l'oeil du cyclone aux États-Unis.
Quelques semaines après l'annonce de l'OPA de Daiichi Sankyo qui pourrait atteindre 4,6 milliards de dollars (3 Mrds?) (CPH n° 427), le premier groupe pharmaceutique indien est dans l'œil du cyclone aux États-Unis. En début de semaine dernière, la presse indienne s'est fait l'écho d'un dépôt par le département américain de la justice auprès d'une cour du Maryland d'une motion, et non d'une plainte, à l'encontre de Ranbaxy, suspecté d'avoir introduit aux États-Unis des produits frelatés. L'enquête a démarré en réalité il y a trois ans. Ranbaxy se serait approvisionné en ingrédients pharmaceutiques actifs auprès de fournisseurs non approuvés en Inde. Puis les aurait mélangés avec d'autres produits pour la fabrication de certains médicaments génériques commercialisés aux États-Unis. Contestant « fermement les suspicions », Ranbaxy a insisté sur le fait que cette motion n'était pas une poursuite judiciaire, avant d'affirmer qu'elle soumettrait aux autorités américaines « tous les documents réclamés par la motion ». Tout en se félicitant que depuis le début de l'enquête, « aucune accusation n'avait été déposée ». Selon le groupe indien, la FDA aurait « examiné plus de 200 échantillons de différents produits commercialisés par la société aux États-Unis ». Et que ces produits, après examens, « avaient été déclarés conformes à toutes les spécifications ». À l'issue de deux jours de tempête boursière pour le titre, Ranbaxy semble avoir rassuré les investisseurs, après avoir certifié en fin de semaine que l'OPA de Daiichi Sankyo n'était pas remise en question, ce qu'a confirmé le laboratoire japonais. Le marché américain représente 23 % du chiffre d'affaires total de Ranbaxy, qui s'élevait à 1,6 Mrd $ en 2007. J.C.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles