Nous suivre Industrie Pharma

Génériques:PPF veut monter au capital du Tchèque Zentiva

Sujets relatifs :

,
Génériques:PPF veut monter au capital du Tchèque Zentiva

Le groupe d'investissement néerlandais PPF, via une co-entreprise d'assurance avec l'italien Generali PPF Generali Holding, veut lancer une offre publique d'achat sur le fabricant de médicaments génériques tchèque Zentiva. L'offre s'élève à 950 couronnes tchèques par action, ce qui valorise le laboratoire à 36,2 Mrds CZK (1,4 Mrd?). PPF est déjà très présent en Europe de l'Est, mais c'est la première fois qu'il s'intéresse à un secteur autre que la banque ou l'assurance. La PPF Generali Holding détient déjà 19,1 % de Zentiva, tandis que Sanofi Aventis, actionnaire principal, possède de son côté 24,9 % du capital. Une division de la banque d'investissement J&T est également présente au capital à hauteur de 7,6 %. « L'offre est destinée à acquérir dans Zentiva des intérêts suffisants pour permettre au candidat d'influer activement sur sa stratégie au jour le jour », a expliqué PPF. L'offre représente une prime de 1,9 % sur le cours de clôture de Zentiva à la veille de l'annonce. PPF a précisé que son offre était conditionnée au feu vert de la banque nationale tchèque. Le management de Zentiva « recommande fortement » à ses actionnaires de ne pas apporter leurs titres à cette offre « non sollicitée ». Zentiva s'est adjoint les services de la banque Merrill Lynch pour le conseiller dans cette bataille. Le laboratoire ne fait pas d'autre commentaire, tout comme Sanofi Aventis. L'offre de PPF a peu de chance d'aboutir pour le moment L'offre de PPF met en lumière la faible valorisation de l'action Zentiva, qui a perdu le quart de sa valeur depuis que Sanofi Aventis est entré au capital en mars 2006. Le laboratoire tchèque souffre sur son marché national, où le gouvernement tente de contenir les dépenses de santé remboursées par l'État. Alors que le marché pharmaceutique local a progressé de 11 % en 2007, les ventes du laboratoire ont chuté de 6,8 %. Zentiva réalise ainsi 28 % de ses ventes en volume sur le marché tchèque, et 13 % en valeur. Résultat, le bénéfice net est en chute de 34,9 % et la croissance ralentit: le chiffre d'affaires ne devrait progresser que de 5 % cette année. Les ventes 2007 de Zentiva ont atteint 16,7 Mrds CZK (662 M?), en hausse de 19 % sur un an. Mais cette hausse s'explique principalement par le rachat en début d'année 2007 de la filiale Generics Pharmaceuticals Manufacturing du groupe turc Eczacibasi (CPH n°375). Le marché turc devrait d'ailleurs devenir le plus important de Zentiva en 2008 même si la croissance n'est pas aussi élevée qu'attendue. J.B.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles