Nous suivre Industrie Pharma

Génériques : Novartis fermera un site dans le Colorado

H.B.

Sujets relatifs :

, ,

Le géant suisse a annoncé la fermeture de son site de production de génériques (filiale Sandoz), à Broomfield, dans le Colorado (États-Unis), qui se traduira par la suppression de 450 postes sur une période de deux ans. « En raison de l'érosion des prix à deux chiffres causée par la consolidation des clients et la concurrence accrue sur le marché américain des médicaments génériques, Novartis connaît actuellement une pression sur les prix, supérieure à la moyenne dans son portefeuille américain », a justifié le laboratoire suisse. « Novartis a pris la décision de cesser ou de céder ces produits à croissance limitée afin d'optimiser son portefeuille de produits, puisque plusieurs produits ne sont plus compétitifs sur les marchés saturés », indique encore la société. En conséquence, Novartis consolidera sa production commerciale de produits génériques solides sur son site de Wilson, en Californie, mais fermera les installations de production commerciale de Broomfield. Les 450 salariés concernés devraient recevoir de Sandoz des indemnités de départ et une aide au retour à l'emploi, selon Bo Martinez, directeur du développement économique du site de Broomfield, cité par la presse locale. Le plan de fermeture s'étalera sur deux ans, a précisé Novartis, la clôture définitive du site étant prévue pour le quatrième trimestre 2019. Aux États-Unis, Novartis emploie plus de 23 000 personnes sur 24 sites répartis dans plusieurs États.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

La reprise des sites Famar par Delpharm effective

La reprise des sites Famar par Delpharm effective

Les négociations entamées début octobre se sont concrétisées le 18 novembre. Les deux CDMO, Famar et Delpharm, ont annoncé l’acquisition par le groupe français Delpharm de cinq sites de[…]

19/11/2019 | Actus LaboCDMO
Nicox lève 12,5 millions d’euros

Nicox lève 12,5 millions d’euros

Fujifilm mise plus de 100 M€ sur la thérapie génique

Fujifilm mise plus de 100 M€ sur la thérapie génique

Roche met la main sur Promedior

Roche met la main sur Promedior

Plus d'articles