Nous suivre Industrie Pharma

Génériques : Mepha racheté par Cephalon

Sujets relatifs :

,
Génériques : Mepha racheté par Cephalon

Le laboratoire américain ajoute une corde à son arc :
Le laboratoire américain ajoute une corde à son arc : les médicaments génériques. Cephalon vient de signer un accord pour acquérir le laboratoire suisse Mepha, qui appartient au groupe familial allemand Merckle, également propriétaire du génériqueur Ratiopharm actuellement en vente (CPH n°494). En Suisse, Mepha est le premier acteur du marché des médicaments génériques. Il y a généré 44 % de ses ventes en 2008, sur un chiffre d'affaires total d'un peu moins de 400 millions de francs suisses (272 M€). Le montant de l'acquisition se porte au-delà, à 622,5 MCHF. L'opération, qui devrait être finalisée dans les trois prochains mois, pourrait dégager des bénéfices par action dès 2010. Spécialisé en oncologie, dans le traitement de la douleur et dans les traitements des pathologies du système nerveux central, Cephalon agrandit largement son périmètre. Ainsi que ses marchés géographiques. Mepha produit plus de 120 médicaments dans une cinquantaine de pays, surtout en Europe mais à l'exception notable du marché nord-américain. Hors de la Suisse, où le laboratoire dispose d'une unité



de production à Aesch, près de Bâle, Mepha
est particulièrement bien implanté dans le Nord de l'Europe, comme dans les pays baltes, ainsi que dans le Sud du continent et le pourtour méditerrannéen. Cephalon estime que l'acquisition va lui permettre de « doubler la taille de ses ventes à l'international ». Selon le groupe américain, Mepha mettrait sur le marché d'ici à cinq ans quelque 50 produits supplémentaires, et a bénéficié d'une croissance moyenne de son chiffre d'affaires de 13 % sur les cinq dernières années.
J.C.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles