Nous suivre Industrie Pharma

Génériques : Barr Labs s'empare de Pliva aux dépens d'Actavis

Sujets relatifs :

,
Le groupe américain Barr Laboratories vient de faire une contre-offre amicale de 2,2 milliards de dollars (1,75 Mrd € ) sur le génériqueur croate Pliva, dont l'Islandais Actavis voulait s'emparer. Soit 556 millions d'euros de plus que l'offre lancée par Actavis en mars dernier. Une offre que la direction de Pliva n'avait pas recommandée à ses actionnaires. Elle estimait en effet que cette proposition ne reflétait pas le potentiel réel de la société, et avait poussé Actavis à revoir son offre à la hausse. Au mois d'avril, le spécialiste des génériques islandais offrait 630 HRK (87 € ) par action, valorisant le Croate à 1,5 Mrd h. Le laboratoire scandinave s'était même allié à un fonds d'investissements croate, Quaestus Private Equity Partners, en vue de l'acquisition qui devait faire de lui le numéro trois mondial des génériques, derrière Teva et Novartis. Peine perdue, c'est finalement Barr qui enlève l'affaire. Une opération sera en partie financée par les liquidités dont il dispose (600 M$) et par des emprunts d'environ 2 Mrds $. La nouvelle entité devrait afficher un chiffre d'affaires de 2,5 Mrds $ par an (2 Mrds € ) et placer Barr au coude à coude avec l'entité née de la fusion récente de Watson et Andrx (CPH n° 334). 150 millions de dollars de synergies attendus en 2007 et 2008 Barr espère tirer de cette fusion d'importantes synergies qui lui permettront d'abaisser ses coûts de recherche et de production. Des économies estimées à 50 M$ en 2008 et à 100 M$ l'année suivante. L'acquisition de Pliva permet à Barr d'accéder à des unités de production à plus faible coût, alors que ses propres usines sont exclusivement situées en Amérique du Nord, à North Towananda (New York), Northvale (New Jersey), Cincinnati (Ohio) et Forest (Virginie). Il prend ainsi possession de celles de Zagreb (Croatie), Cracovie (Pologne), Brno (République tchèque) et Goa (Inde). En mars 2005, les deux compagnies avaient déjà signé un accord pour le développement et la commercialisation d'un biosimilaire de Neupogen d'Amgen (filgrastim), un composé stimulant la génération de granulocytes (G-CSF). Les portefeuilles de Pliva et de Barr sont eux aussi complémentaires puisque le premier amène des produits injectables, neutraceutiques et des diurétiques. Pliva commercialise, quant à lui, des anti-infectieux, des anticancéreux, des produits hormonothérapie, des psychotropes et des médicaments cardiovasculaires. Barr profitera de plus de l'expérience du Croate dans les démarches de demande d'AMM auprès des autorités européennes et indiennes. Et aux États-Unis, Barr a déjà déposé 39 ANDA (Abbreviated New Drug Application) auprès de la FDA, contre 21 pour Pliva. Pour les molécules en développement, on en dénombre 50 chez l'Américain et pas moins de 120 chez son partenaire. Actavis, qui pour l'instant n'a pas réagi à la contre-offre de Barr, manque ainsi une nouvelle acquisition. L'an dernier, le groupe avait notamment repris les génériques de l'Américain Alpharma, ainsi que plusieurs acteurs d'Europe de l'Est. Parmi lesquels Pharma Avalanche (République tchèque et Slovaquie), Keri Pharma (Hongrie). Sans compter la division Oncologie du Roumain Sindan, rachetée pour 147,5 M€ en avril dernier (CPH n° 335).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles