Nous suivre Industrie Pharma

GE Healthcare investit 150 M€ en Irlande pour un campus

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

C'est un projet de 150 millions d'euros. GE Healthcare voit les choses en grand pour implanter dans la région de Cork, en Irlande, un campus de production biopharmaceutique. Le projet est mené en partenariat avec l'Agence irlandaise de développement industrielle (IDA) qui allouera l'emplacement nécessaire sur son site de Loughbeg, à Ringaskiddy. Baptisé GE BioPark Cork, le futur complexe devrait entrer en phase de construction mi-2017 et devrait permettre la création de près de 500 postes. Dont 100 employés par GE. Les 400 autres postes seraient créés par des laboratoires biopharmaceutiques qui viendraient s'implanter sur le campus. Le groupe américain prévoit d'introduire pour la première fois en Europe son concept Kubio. Il s'agit d'unités de bioproduction en préfabriqués, conçues pour répondre rapidement aux normes GMP. GE affirme que ces unités sont particulièrement flexibles, et qu'elles nécessitent de 25 à 50 % de coûts d'investissements en moins par rapport à une unité traditionnelle, et peuvent être bâties en 18 mois au lieu de généralement 3 ans. Sans compter des performances énergétiques bien supérieures : GE évoque des émissions de CO2 réduites de 75 % et des apports d'eau et d'énergie réduits de 80 % par rapport à une unité traditionnelle. Les activités de GE sur le campus seront plutôt dévolues à la gestion des utilités à partager et à certain nombre de services pour les laboratoires qui s'implanteraient au sein du GE BioPark Cork. Le groupe américain estime que l'Irlande est un pays particulièrement attractif pour ce genre de projets. Plus de 28 000 personnes travaillent dans la biopharmacie, et 6 000 dans les produits biologiques dans le pays, et l'Irlande a généré plus de 10 milliards d'euros d'investissements dans le domaine des biotechnologies au cours des 10 dernières années, indique GE.

Partenariat en formation avec le NIBRT

En parallèle du projet GE BioPark Cork, GE a conclu un accord avec le National Institute for Bioprocessing Research and Training (NIBRT). Cet organisme irlandais de référence pour la formation en production biopharmaceutique implantera un centre d'excellence avec GE au sein de son complexe de formation à Dublin, pour aider au développement de technologies de production biologiques innovantes. Lesquelles pourraient ensuite être déployées sur le GE BioPark Cork.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bioproduction : «Nous basculons dans un autre métier», déclare Servier

Bioproduction : «Nous basculons dans un autre métier», déclare Servier

Le groupe Servier entreprend la mutation de son site de Gidy (Loiret) qui produira, à l'horizon 2021, des anticorps monoclonaux. Derrière ce projet baptisé BIO-S, se cache un défi technique et humain qui[…]

01/05/2019 | IngénierieBioproduction
Process : La fermentation passe à la mesure de la biomasse en ligne

Process : La fermentation passe à la mesure de la biomasse en ligne

Stratégie : Wacker veut peser dans la bioproduction

Stratégie : Wacker veut peser dans la bioproduction

Roche investit dans la thérapie génique avec le rachat de Spark Therapeutics pour 4,3 Mrds $

Roche investit dans la thérapie génique avec le rachat de Spark Therapeutics pour 4,3 Mrds $

Plus d'articles