Nous suivre Industrie Pharma

Gaz médicaux/Air Liquide vise le marché américain des soins respiratoires à domicile


Air Liquide tient à sa santé. Avec un chiffre d'affaires en 1997 de 5090MF, soit 13% de l'ensemble du groupe, la division santé a adopté la devise suivante : être le spécialiste des gaz médicaux et des soins respiratoires à l'hôpital comme au domicile, en élargissant son offre de services. Et la demande des soins dans ce type de pathologies est malheureusement croissante, que ce soit en raison de la tuberculose pulmonaire qui atteint les immuno-déprimés ou de la bronchiolite sévissant chez les nourrissons. Présent dans le respiratoire depuis le début du siècle, Air Liquide a crée sa branche santé en 1995, consécutivement à la profonde mutation du métier des gaz à usage médical. La reconnaissance des gaz médicaux (oxygène, protoxyde d'azote, gaz carbonique...) comme médicaments a notamment entraîné des "Bonnes Pratiques de Fabrication" (BPF) et des exigences très proches de celles de l'industrie pharmaceutique. Les législations se mettent en place dans les pays européens grâce à un cadre réglementaire unique qui fait progressivement l'objet d'une transposition nationale. En France, l'agence du médicament a accordé le statut pharmaceutique aux sept établissements d'Air Liquide Santé, et délivré au groupe des AMM pour l'oxygène médical en juillet 1997. Autre fait notable : l'autorisation d'utilisation temporaire du monoxyde d'azote accordée à Air Liquide Santé en 1996 dans trois domaines thérapeutiques. Très présent à l'hôpital, Air Liquide Santé souhaite néanmoins étendre ses activités de soins respiratoires à domicile, qui représente pour l'instant 27,1% de son chiffre d'affaires, soit 1,38Mrd F. Déjà bien établi en Europe, où Air Liquide détient 20%
d'un marché largement dominé par le milieu associatif, le groupe vise désormais
les états-Unis, marché qui représentait l'an dernier 3,2Mrds $. Son projet :
reproduire la percée réalisée au Canada, qui a été "réceptif à la stratégie combinant gaz médicaux et soins à domicile", comme l'a souligné Yves Lyon-Caen, le président d'Air Liquide Santé International. Dans le même temps, Air Liquide Santé élargit son métier de coeur, les gaz médicaux et services à l'hôpital (2,5Mrds F de chiffre d'affaires). Désirant se renforcer dans le secteur de l'hygiène, qui devient préocuppant à cause de la résistance accrue des germes à l'antibiothérapie préventive, le groupe a acquis 34% du capital de la société Anios, leader français dans le domaine, et la société Schülke & Mayr, leader en Allemagne. A noter également sa volonté d'offrir des services à l'hôpital, segment dont "le poids a doublé entre 1994 et 1998 en contribution au chiffre d'affaires des gaz médicaux et services destinés à l'hôpital, pour atteindre actuellement 20%", comme l'a souligné Daniel Deloche, PDG d'Air Liquide Santé France. La création d'une borne multimédia permettant au personnel hospitalier de se former s'inscrit également dans cette démarche. Reste les équipements hospitaliers que fournit Air Liquide par l'intermédiaire des sociétés ALM et Taema. Celles-ci représentent des "activités saines dans lesquelles nous avons investi", indique Yves Lyon-Caen, et s'inscrivent logiquement dans le domaine d'activité du groupe. En gérant une branche diversifiée, mais soudée par sa culture interne, Air Liquide Santé, qui connait une croissance annuelle de 15% depuis sa création dont 7% de croissance interne, a l'intention de conserver les quelques années d'avance dont il estime bénéficier par rapport à la concurrence. De Lyon, Caroline Chavigny. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Enquête Gaz médical : Un perfectionnement continu

Enquête Gaz médical : Un perfectionnement continu

Le secteur des gaz à usages médicaux est loin de se cantonner à la seule production et livraison de ses produits. Il mise particulièrement sur son offre de services et les innovations de ses services de R&D pour[…]

01/01/2017 | EquipementsENQUÊTE
Air Liquide modernise son site parisien

Air Liquide modernise son site parisien

Gaz médicaux : Air Products se retire du secteur de la santé

Gaz médicaux : Air Products se retire du secteur de la santé

Gaz Médicaux: Air Liquide poursuit      son développement

Gaz Médicaux: Air Liquide poursuit son développement

Plus d'articles