Nous suivre Industrie Pharma

Garantir l'intégrité des flacons hors de leur étui

Dinhill On

La société Schreiner Medipharm commercialise la nouvelle version de son conditionnement anti-contrefaçon Flexi-Cap. Un système qui permet à la fois de sécuriser la traçabilité du médicament et de prodiguer une information fiable.

Un système permettant de lutter contre la contrefaçon tout en limitant le risque de mauvaise médication. C'est ce que permet la nouvelle version de la solution Flexi-Cap commercialisée par Schreiner Medipharm. Ce dispositif qui combine étiquette et capuchon permet de témoigner de la première ouverture du conditionnement d'un flacon ou « vial » avant même d'ôter le « flip-off ». « La nouvelle version de notre Flexi-Cap dispose désormais de coupelles de différentes couleurs (transparent, rouge, vert et bleu). Cela permet d'indiquer d'un coup d'oeil le dosage ou la nature d'un médicament au personnel médical, pour prévenir toute erreur de médication », explique Emmanuel Boucher, responsable des ventes France-Belgique-Suisse de Schreiner MediPharm.

Commercialisée dès 2014, la première version de la solution Flexi-Cap a été conçue au départ, suite à la demande des industriels, qui étaient confrontés à la problématique de la contrefaçon. « Des clients avaient constaté sur certains marchés que les contrefacteurs récupéraient des flacons d'origine vides dans les déchets hospitaliers afin de les remplir de produits contrefaits », raconte le responsable commercial. Adapté à différentes tailles de récipients (de 16 mm à 60 mm de diamètre), le système Flexi-Cap consiste en un film-capuchon comprenant une languette d'ouverture. Il est conçu et pré-fabriqué pour être appliqué sur le conditionnement primaire avant l'étiquetage, qui se fait en chevauchant le film plastique et l'étiquette. Après ouverture de la languette, la partie inférieure du capuchon-film reste en place avec l'étiquette. « Si un contrefacteur tente de retirer cette partie basse du Flexi-Cap, l'étiquette se déchire », indique Emmanuel Boucher. Le capuchon utilisé pour le Flexi-Cap n'est pas constitué d'un matériau rétractable, donc nécessitant un procédé par chaleur. « Il existe beaucoup de solutions à film rétractable pour sécuriser, ce qui induit des contraintes de fabrication. Il est nécessaire de démontrer qu'aucune interaction avec les principes actifs du médicament ne peut arriver », assure Emmanuel Boucher. En outre, la technologie est adaptée à une mise en oeuvre facilitée au niveau industriel car elle ne nécessite pas d'investissement supplémentaire sur les machines de conditionnement. Il est possible de combiner le Flexi-Cap avec une étiquette multi-couches, afin d'y prodiguer un maximum d'espace d'informations. Il est également possible d'y insérer des dispositifs de sécurité supplémentaire avec des motifs holographiques, ou à encres à couleur variable, etc. La solution commercialisée par Schreiner Medipharm offre la possibilité d'insérer un QR Code voire une puce NFC sur l'opercule du conditionnement. « Cette tendance du "Smart Label" s'impose progressivement dans le domaine du médicament. Ces étiquettes nouvelle génération peuvent, par exemple, servir de notice de secours dématérialisée, ou renvoyer vers une démonstration vidéo pour une bonne pratique d'administration », soutient Emmanuel Boucher.

 

Concevoir des solutions en fonction du besoin

 

La solution technologique s'inscrit dans la volonté de Schreiner MediPharm de proposer des produits les plus à même de répondre aux problématiques des industriels de la pharmacie en matière d'étiquetage et de conditionnement, en particulier dans le secteur des injectables. « L'activité du groupe est portée par trois vecteurs : les étiquettes étriers (permettant de suspendre un flacon de perfusion), la traçabilité et les livrets. Nous utilisons différentes combinaisons de ces vecteurs afin de proposer de nouveaux produits sur le marché », indique Emmanuel Boucher. C'est ainsi que la société familiale allemande a sorti cette année son étiquette fonctionnelle Pharma-Comb. « Il s'agit d'une étiquette avec 10 vignettes sécables offrant une documentation et une traçabilité des médications. Ces vignettes renseignent sur les principales informations concernant le médicament, ce qui permet de procurer un meilleur suivi en observance médicale », explique Emmanuel Boucher. En matière de développements à venir, l'entreprise travaille déjà à d'autres améliorations sur le Flexi-Cap, comme l'indique Emmanuel Boucher : « Nous envisageons de fournir dès l'année prochaine une version du Flexi-Cap, avec une autre coupelle de couleur à la base du flacon. Ce système s'appliquera notamment aux médicaments puissants tels que les produits cytotoxiques ou les anti-cancéreux ». À plus long terme, Schreiner MediPharm a déjà initié des réflexions, comme le confie le responsable commercial : « La société mène actuellement une réflexion pour pourvoir les seringues et leurs aiguilles d'un témoin d'effraction ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Un revêtement céramique pour les surfaces inox

Un revêtement céramique pour les surfaces inox

Connue pour ses solutions contre le rouging, l’entreprise belge Technochim, propose d’autres solutions innovantes aux industriels de la pharmacie, plus précisément pour leurs salles propres, à savoir un[…]

02/10/2019 | Nettoyage
Une application intelligente pour scanner les enregistreurs

Une application intelligente pour scanner les enregistreurs

EnPro Industries acquiert le Français Aseptic Group

EnPro Industries acquiert le Français Aseptic Group

L'IA pour détecter les anomalies

L'IA pour détecter les anomalies

Plus d'articles