Nous suivre Industrie Pharma

Galderma : mobilisation syndicale à Sophia Antipolis

H.B.

Sujets relatifs :

, ,

Une mobilisation du syndicat CFE-CFDT et des salariés de Galderma (filiale de Nestlé) a eu lieu ce 9 novembre à Sophia Antipolis près de Nice (Alpes-Maritimes), pour le maintien de la recherche de Nestlé Skin Health sur ce site, et pour garantir la pérennité des emplois. Nestlé avait en effet annoncé en septembre (CPH n°815) la suppression de 400 postes sur les 550 que compte son centre de recherche de Sophia Antipolis, ainsi que la création en parallèle d'un nouveau centre de R&D en Suisse (CPH N°819), où une centaine de salariés de Sophia Antipolis pourraient être reclassés. Pour la FCE-CFDT, « cette décision du groupe Nestlé de fermer le plus grand centre de recherche sur la dermatologie en Europe à Sophia Antipolis et d'ouvrir en même temps un nouveau centre de R&D en Suisse est incohérente, incompréhensible et inacceptable ». Le syndicat estime que « d'autres solutions sont possibles » : « l'environnement économique du site de Sophia Antipolis avec les centres hospitaliers, les universités, combinés aux compétences des salariés de Galderma sont des atouts pour maintenir la R&D Nestlé Skin Health en région PACA et développer des projets de recherche avec de nouveaux partenaires ». La CFE-CFDT attend donc de la direction qu'elle « précise ses orientations stratégiques et entende les propositions de la CFDT pour la pérennité des emplois en R&D, en production et le maintien d'une recherche de haut niveau sur la santé en France ». Pour l'heure, la direction n'a pas arrêté de décision quant à l'avenir du site de Sophia Antipolis, et envisage plusieurs options comme celle d'un repreneur d'un bioparc ou d'une cession de la propriété intellectuelle à des salariés du site. La direction de Galderma nous a indiqué mi-octobre qu'elle se laissait douze mois pour y réfléchir.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Janssen met la main sur le bermekimab d’XBiotech

Janssen met la main sur le bermekimab d’XBiotech

Le bermekimab est un anticorps monoclonal indiqué en oncologie, en dermatologie et dans le diabète de type II. Pour la somme de 750 millions de dollars (677 M€), Janssen, filiale de Johnson & Johnson, va acquérir[…]

12/12/2019 | Actus LaboJanssen
MSD s’offre ArQule pour 2,7 Mrds $

MSD s’offre ArQule pour 2,7 Mrds $

Quantum Genomics cède son firibastat en Amérique latine contre 21,2 M$

Quantum Genomics cède son firibastat en Amérique latine contre 21,2 M$

Premier paiement d’étape pour Argenx

Premier paiement d’étape pour Argenx

Plus d'articles