Nous suivre Industrie Pharma

Gaillard, berceau européen des OTC de Bayer

À Gaillard, Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,

Bayer exploite l'un des trois centres mondiaux de R&D de sa division Consumer Care à Gaillard, près de Genève. Il se concentre sur le développement de produits dermatologiques, gastro-intestinaux et de nutrition.

La ville de Gaillard, en Haute-Savoie, abrite l'unique centre de recherche et développement en Europe de Bayer Consumer Care. Nommé International Technical Center (ITC), il est tombé dans l'escarcelle du géant allemand en janvier 2005, suite au rachat des activités Consumer de Roche. Il dispose d'une superficie de 2 500 m2 et recense 80 chercheurs et techniciens. Environ 100 autres salariés travaillent sur le site de Gaillard, au niveau du siège opérationnel de Bayer Consumer Care France. L'ITC est voisin d'un ex-site de production d'OTC de Bayer, qui appartient depuis peu à Delpharm. Le laboratoire allemand l'a cédé au façonnier français en 2012, car il estimait que les capacités n'étaient pas assez exploitées. Le site continue à fabriquer en majorité des produits pour Bayer, notamment les médicaments contre les brûlures d'estomac de la marque Rennie ou les vitamines de la gamme Berocca.

Le centre de R&D se concentre, lui, sur une quarantaine de projets dont 20 en dermatologie, 16 en nutrition et 7 en gastro-intestinal. Les équipes développent de nouveaux conditionnements, formes galéniques et formulations. Une partie est aussi dédiée à la mise au point de méthodes d'analyse dans le cadre d'essais in vitro. L'ITC fabrique également des lots pilotes et prépare les dossiers réglementaires nécessaires pour obtenir les autorisations. Les produits conçus dans ce centre seront ensuite commercialisés en France mais aussi au niveau mondial, en Europe, Amérique du Nord et latine et en Asie. « Nous investissons chaque année environ 15 millions d'euros dans l'ITC de Gaillard », a souligné Anne Eiselé, la directrice R&D de ce centre. Au niveau mondial, Bayer HealthCare a injecté 119 M€ en 2013 pour ses projets de R&D dans le Consumer Care (contre 2 Mrds € pour toutes les activités de recherche dans la santé). « Cela peut sembler peu, mais nous n'avons pas vraiment de partie recherche pour nos produits, nous nous concentrons directement sur le développement et les phases cliniques », a expliqué Dirk Ossenberg-Engels, directeur de la division Bayer Consumer Care en France. Dans le domaine des produits sans ordonnance, le groupe compte deux autres sites de R&D, situés aux États-Unis. Le premier est implanté à Whippany dans le New Jersey et se concentre sur le développement d'analgésiques, de produits contre la toux et le rhume et sur l'utilisation de l'aspirine pour le cardiovasculaire. Le deuxième a fraîchement rejoint le giron de Bayer, dans le cadre du rachat des OTC de l'Américain Merck pour 14,2 Mrds $. Il est situé à Memphis, dans le Tennessee, et se focalise sur les filtres solaires et les produits pour les soins des pieds.

Numéro 2 mondial et français des OTC

L'acquisition fin 2014 de la division Consumer Care de Merck permet à Bayer de se muscler dans de nombreux secteurs, et de faire son entrée dans certaines aires thérapeutiques, comme l'allergie. « Aujourd'hui, au niveau mondial, nous sommes numéro un dans le secteur de l'automédication. Mais nous serons prochainement relégués à la deuxième position, lorsque le projet de coentreprise entre GSK et Novartis dans les OTC sera finalisé », a indiqué Dirk Ossenberg-Engels. Entre 2010 et 2013, l'activité Consumer Care du groupe allemand a enregistré une croissance de 11 % de ses ventes, alors que celle du marché se porte à 5,3 %. Au niveau de l'Hexagone, Bayer a occupé la deuxième place sur le marché de l'automédication en 2014, derrière Sanofi et devant Pierre Fabre, selon IMS Health. En 2013, la division Bayer Consumer Care France a enregistré des ventes de 218 M€ (soit 29,3 % du chiffre d'affaires de Bayer HealthCare France). 45 % des ventes sont générées par la dermatologie, 18 % par les produits gastro-intestinaux et analgésiques, 25 % par les vitamines et 12 % par d'autres produits.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Servier tiré par l'international

Servier tiré par l'international

Le géant pharmaceutique français a annoncé de bons résultats pour l'exercice 2016/2017, et ce malgré une baisse des ventes en France. Pour l'exercice 2016-2017, le chiffre d'affaires de Servier[…]

05/03/2018 | ServierActualités
Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Feu vert de la FDA pour trois sites de production de Novasep

Feu vert de la FDA pour trois sites de production de Novasep

Le LFB triplera les capacités de son site d'Alès d'ici à 2017

Le LFB triplera les capacités de son site d'Alès d'ici à 2017

Plus d'articles