Nous suivre Industrie Pharma

Fusions/Hoechst pourrait être majoritaire dans Aventis

Sujets relatifs :

,

Aucune décision n'a encore été prise concernant le future répartition du capital d'Aventis. Alors que Rhône-Poulenc a répété à plusieurs reprises que cette fusion se ferait à égalité (50/50), le point de vue de Hoechst est plus mitigé. Hoechst pourrait posséder un peu plus de 50 % d'Aventis, la société commune dans les sciences de la vie qu'il formera avec Rhône-Poulenc, a reconnu un porte-parole de Hoechst, Carsten Tilger. Il se peut que Hoechst reçoive plus d'argent que Rhône-Poulenc en vendant ses activités chimiques et par conséquent pèse plus lourd financièrement, a-t-il expliqué, confirmant des informations parues dans le quotidien Wall Street Journal le 17 février. "Nous essayerons alors de prendre les mesures nécessaires pour être à égalité avec Rhône-Poulenc, en versant notamment des dividendes exceptionnels à nos actionnaires, ou en lançant un programme de rachat de nos actions", a-t-il ajouté. "Les deux groupes sont d'accord sur le principe d'une "merger of equal" -fusion à égalité-, mais cela ne doit pas être obligatoirement 50-50 [...] Au niveau du management, comme de la représentation d'Aventis, Rhône-Poulenc et Hoechst seront toutefois égaux", a-t-il continué. Concernant la part de l'allemand Schering dans Aventis Crop Science (réunissant AgrEvo, filiale phytosanitaire de Hoechst et Schering, et le secteur agriculture de Rhône-Poulenc), M. Tilger a déclaré que "les négociations étaient toujours en cours". Selon le quotidien allemand Handelsblatt, Schering posséderait plus de 20% dans Aventis Crop Science. Par ailleurs, les deux futurs partenaires devraient être fixés le 16 mars sur les intentions du Kuwait Petroleum Corp qui détient 24,5 % du capital de Hoechst. C'est, en effet, à cette date que doit se réunir le conseil de surveillance de Hoechst, au sein duquel siège ce fonds koweitien. Celui-ci serait mécontent des conditions du rapprochement entre Hoechst et Rhône-Poulenc et exigerait selon le Frankfurter Allgemeine Zeitung, des modifications au schéma de fusion qui doit recevoir l'approbation de 75 % des droits de vote. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles