Nous suivre Industrie Pharma

Fusions/Acquisitions/Feu vert européen pour Sanofi/Synthélabo

Sujets relatifs :

,

Peu de temps avant de présenter sa démission, dans la nuit du 14 au 15 mars, la Commission européenne a autorisé la fusion entre les groupes pharmaceutiques Sanofi (Elf-Aquitaine) et Synthélabo (L'Oréal). Selon la Commission, cette opération " ne créée ni ne renforce une position dominante sur le marché des produits pharmaceutiques et des produits de beauté ". Sanofi et Synthélabo vont être fusionnées dans un joint-venture contrôlé à 35,1 % par Elf-Aquitaine et 19,4 % par L'Oréal. La fusion devrait donner à la nouvelle entité une position de leader sur le secteur pharmaceutique en Europe. Par ailleurs, le 16 mars, les comités d'entreprise de Sanofi SA et Synthélabo ont examiné cette opération. Les deux comités concernés ont fait savoir qu'ils " n'émettrons pas le moindre avis sur la fusion projetée tant qu'ils n'auront pas été informés en temps utile et avec effet utile sur tous les aspects et conséquences de la fusion envisagée ". La négociation sur les questions d'ordre social " est d'autant plus pressante que différentes déclarations publiques sont venues inquiéter les personnels sur l'existence de doublons ", ajoutent les organisations syndicales des deux groupes dans une déclaration commune. Sanofi emploie 28500 personnes et Synthélabo 8500. Dans un document préparatoire distribué aux deux instances représentatives des salariés, les directions de Sanofi et Synthélabo soulignent qu'" un certain nombre de modifications d'implantations géographiques sera sans doute inévitable " et qu'il faudra " envisager des mesures d'ajustement des effectifs des fonctions centrales implantées en région parisienne ". En 1998, Sanofi a dégagé un bénéfice net (part du groupe) en hausse de 10 % à 2116 millions de francs (323 millions d'euros), et Synthélabo un bénéfice net (part du groupe) de 1278 MF (190 M d'euros), en hausse de 16,1 %. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles