Nous suivre Industrie Pharma

Fusion/Rhône-Poulenc et Hoechst ont annoncé les résultats pro forma du futur Aventis

Sujets relatifs :

,

21095 M d'euros : tel est le chiffre d'affaires pro forma d'Aventis pour l'an dernier. Ce chiffre comprend cependant encore des activités à céder. Pour les seules sciences de la vie, Aventis pèse donc pour l'année 1998, 17812 M d'euros (dont 13080 M d'euros dans la pharmacie et 4784 M d'euros dans l'agriculture). La recherche et développement de l'ensemble a atteint l'an dernier 2778 M d'euros (pour les seules sciences de la vie). Le bénéfice avant taxes et amortissements (EBITDA) a atteint 3964 M d'euros (dont 3400 dans les sciences de la vie) et le résultat net 718 M d'euros. Au 30 juin 1999, Aventis pèse 10381 M d'euros (sur six mois), en comptant 1264 M d'euros d'activités à céder. Les activités à céder comprennent surtout 25 % de Rhodia (participation résiduelle après la vente de 42 % qui vient de débuter) ainsi que 67 % de Messer Griesheim, 50 % de Wacker et 12,5 % de Clariant (après la vente de 32,5 % en juillet), participations détenues par Hoechst. En revanche, les comptes pro forma considèrent comme déjà cédés : Herberts (février 1999), 32,5 % de Clariant, 42 % de Rhodia, HRV (dont la reprise par Akzo a été annoncé en septembre) et Celanese (dont l'entrée en bourse est imminente). Les éléments exceptionnels figurant dans le tableau ci-dessus concernent des charges exceptionnelles de 111 M d'euros prises par Rhône-Poulenc à titre de provisions dans le cadre du litige sur les vitamines et pour couvrir les dépenses liés à la création d'Aventis et, pour Hoechst, 93 M d'euros pour les dépenses liées à la création d'Aventis. Par ailleurs, les revenus tirés de la vente de 32,5 % de Clariant (1,4 Mrd d'euros) et ceux estimés pour la vente de Rhodia (1,4 Mrd d'euros) sont passés dans les comptes et permettent de réduire l'endettement. En revanche, le rachat par Hoechst de 28,8 M d'actions (1,2 Mrd d'euros) et la distribution d'un dividende exceptionnel (1,5 Mrd d'euros) pèsent sur les dettes.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles