Nous suivre Industrie Pharma

Fusion Hoechst/Rhône-Poulenc/Approbation des actionnaires

Sujets relatifs :

,

Lors de l'assemblée générale de Rhône Poulenc, les actionnaires ont approuvé massivement, à 99,5 % des suffrages (sur environ 800 actionnaires présents), sa fusion avec Hoechst pour former Aventis (Chimie hebdo n° 47, p. 15). Après des débats-marathon provoqués par quelques actionnaires, l'assemblée générale de Hoechst a également approuvé la fusion. Aventis sera une société de droit français, installée à Strasbourg. Les actionnaires de Rhône Poulenc ont également adopté à 99,73 % une résolution portant sur l'organisation de la société avec directoire et conseil de surveillance. Il sera constitué de deux entités : Aventis-Pharma, installée à Francfort, siège actuel de Hoechst, et Aventis-Agro, installée à Paris. La prochaine étape sera le lancement en octobre d'une offre publique d'échange (OPE) de Rhône-Poulenc sur Hoechst, à raison de 4 actions Rhône-Poulenc pour 3 actions Hoechst. Auparavant, les activités de chimie de base du groupe de Francfort auront été rassemblées dans une société indépendante, Celanese, également approuvée par les actionnaires. Ils ont aussi donné leur feu vert à d'autres points techniques, l'un concernant un plan de stock-options pour la direction de Hoechst et l'autre lié à la constitution d'un exercice tronqué de sept mois (janvier à juillet) sur la base duquel un dividende exceptionnel de 1,5 Mrd d'euros pourra être versé. Les autorités de la concurrence doivent aussi donner leur feu vert. La Commission européenne pourrait faire connaître sa décision au plus tôt le 9 août. Au niveau de l'emploi, M. Fourtou, le p-dg de Rhône-Poulenc a démenti la possibilité de licenciements secs et l'abandon du centre de recherche HMR de Romainville (banlieue parisienne). Le président du directoire de Hoechst Jürgen Dormann a reconnu que des suppressions d'emplois après la fusion seraient nécessaires, sans préciser leur ampleur, rappelant qu'elles seront négociées dans le cadre de contrats sociaux. Les syndicats français parlent d'une coupe de 11000 emplois, dont 3000 en France.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles