Nous suivre Industrie Pharma

Fusion/Bruxelles donne son feu vert à la fusion Astra-Zeneca sous conditions

Sujets relatifs :

,

Après que les actionnaires du groupe Zeneca ont approuvé le 18 février dernier la fusion avec le suédois Astra , ce projet a reçu le feu vert de la Commission européenne. Inquiète de la position dominante que le nouveau groupe intitulé Astra-Zeneca prendra sur le marché des médicaments bêtabloquants contre l'hypertension et des anesthésiques locaux (plus de 50 % du marché), la Commission a cependant assorti son autorisation de conditions. Bruxelles a demandé aux deux partenaires de permettre à une tierce partie indépendante d'assurer la distribution exclusive en Suède et en Norvège d'un bêtabloquant produit par Zeneca, le Tenormin. Astra devra par ailleurs céder son activité dans les antihypertenseurs combinant bêtabloquants et diurétiques en Europe de l'Ouest. De son côté, Zeneca doit retourner à Chiroscience une licence de distribution exclusive et mondiale (à l'exclusion du Japon) pour l'anesthésique local Chirocaine que lui avait concédé cette société biotechnologique britannique. Chiroscience cherche de nouveaux candidats pour distribuer ce produit qui vient justement d'obtenir une autorisation préliminaire de mise sur le marché aux Etats-Unis. Abbott et Baxter seraient intéressés. Zeneca poursuivra cependant le développement de la Chirocaine obtenue par la technique chirale. Astra et Zeneca qui ont annoncé un chiffre d'affaires proforma de 17234 M$ pour 1998 et une hausse de 10 % du bénéfice opérationnel (Chimie hebdo n°37, p.11) doivent par ailleurs encore franchir plusieurs étapes avant la fusion : l'approbation des autorités américaines de la concurrence et celle des actionnaires d'Astra qui ont jusqu'au 18 mars pour échanger leurs titres contre de nouvelles actions Astra-Zeneca. Actuellement, un groupe d'actionnaires minoritaires (environ 11 % du capital) regroupé au sein de l'association Aktiespararna, reste opposé à la fusion. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles