Nous suivre Industrie Pharma

France Relance : ABL, Biose, Eras, Euticals, Nuvisan, Orgapharm, Pierre Fabre et Sanofi candidats à la relocalisation

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

,
France Relance : ABL, Biose, Eras, Euticals, Nuvisan, Orgapharm, Pierre Fabre et Sanofi candidats à la relocalisation

© France Chimie

Nouveau coup de pouce du plan France Relance aux CDMO de la chimie fine ou des biotechs produisant des intermédiaires ou matières actives pharmaceutiques.

Huit nouvelles sociétés vont recevoir un soutien du gouvernement, selon un document publié le 4 mars 2021. Il s’agit d’ABL Europe, de Biose, d’Eras Labo, d’Euticals, de Nuvisan, d’Orgapharm (groupe Axyntis), de Pierre Fabre et de Sanofi Chimie.

Ils font partie des 105 lauréats de la 3e vague de l’appel à projets (AAP) destiné à soutenir les investissements et la relocalisation dans les secteurs critiques. Ils seront financés à hauteur de 184 M€ (soit un peu moins de 1,8 M€ en moyenne par société) et vont générer plus d’un milliard d’investissements industriels avec 6700 créations d’emplois potentielles.

Au total, l’AAP est doté d’une enveloppe de 600 millions d’euros. Près de 1000 candidatures ont été déposées à ce jour dans la santé, l’agroalimentaire ou l’électronique, mais aussi dans les intrants de l’industrie.  

Résumé des projets de ces huit lauréats.

ABL EUROPE 

Projet « VIVACO»

Lyon (Rhône)

Du développement à la mise sur le marché, ABL Europe fournit des vecteurs viraux GMP, contribuant ainsi au succès des immunothérapies innovantes de ses clients. Face à la pandémie Covid-19 et à des capacités de bioproduction saturées, le projet VIVACO permet la création en France d’une nouvelle unité de production de lots de vecteurs viraux pour les essais cliniques en cours en vue de produire des millions de doses de vaccins. Cette ligne fera gagner un temps précieux dans la lutte contre la Covid-19.

BIOSE INDUSTRIE  

Projet « PROBIOTHERAPIES »

Aurillac (Cantal)

Le projet porté par l’entreprise vise à renforcer ses capacités de production de médicaments matures et à renforcer son offre de CDMO sur un marché émergent très porteur. Le projet permettra de consolider la filière régionale et nationale du microbiote thérapeutique, qui devrait produire de nombreux médicaments du futur, et de la placer dans une position de leadership au niveau européen voire mondial.

ERAS LABO 

Projet « CO2EDTA »

Saint-Nazaire-les-Eymes (Isère)

Le dicobalt édétate constitue un antidote puissant des ions cyanures in vivo, réservé aux intoxications cyanidriques sévères ; actuellement, la production de cette substance active n’est pas réalisée dans des conditions GMP. Eras labo propose de mettre au point un produit pharmaceutique de qualité GMP, ce qui permettra de sécuriser dans un premier temps les approvisionnements de la France, puis ceux de l’Europe.

EUTICALS 

Projet « NSA »

Tonneins(Lot-et-Garonne)

Euticals est un acteur clef de l'industrie pharmaceutique et de la chimie fine en France et en Europe (groupe AMRI). Son projet vise à développer et intégrer sur un même site l’ensemble de la chaîne de production de l’Aztreonam (antibiotique utilisé en milieu hospitalier). Ce projet permettra de répondre aux enjeux d’approvisionnement de la filière pharmaceutique.

NUVISAN 

Projet« API hautement actives »

Bioparc de Sophia-Antipolis, Biot (Alpes-Maritimes, ex-Galderma)

L’objectif est d’adapter les laboratoires de Nuvisan, société de services de R&D de nouvelles entités chimiques et de produits finis, pour développer et fabriquer des molécules pharmaceutiques hautement actives, potentiellement utiles dans le traitement de la Covid-19, tout comme d’autres principes actifs, notamment anticancéreux. Ce projet permettra de diminuer la dépendance des filières industrielles françaises vis-à-vis de fournisseurs étrangers et de soutenir la pharmaceutique française.

ORGAPHARM (GROUPE AXYNTIS)

Projet « ORGAPHARM »

Pithiviers (Loiret)

Grâce à l’AMI « CapacityBuilding», Orgapharm, filiale du groupe Axyntis (450 salariés, 90 M€ de CA), un des leaders de la chimie fine made in France, va relocaliser 8 principes actifs de médicaments indispensables pour les services de réanimation et d'anesthésie. Orgapharm investira en R&D et en moyens industriels 6,1 M€ d’ici à 2022 et créera 34 emplois directs à forte valeur ajoutée. A terme, ces produits, d’un CA de 14 M€/an, seront fabriqués sur plusieurs des quatre usines « GMP » du groupe implantées en France. Ce projet s’inscrit dans l’ADN du groupe Axyntis qui s’est engagé avec son p-dg, depuis plus de dix ans, dans la préservation de capacités industrielles stratégiques pour la souveraineté sanitaire.

PIERRE FABRE  

Projet « BINI-GAILLAC »

Gaillac (Tarn)

Le groupe Pierre Fabre développe, produit, et commercialise des produits pharmaceutiques. Le projet vise à internaliser sur son site de Gaillac (Tarn) la production d’un de ses principes actifs anti-cancéreux, le binimetinib. Le projet contribuera ainsi à la résilience sanitaire de la France, l’internalisation de la production de cette molécule redonnant au groupe Pierre Fabre son indépendance vis-à-vis de ses sous-traitants étrangers.

SANOFI CHIMIE 

Projet « IRBESARTAN »

Aramon (Gard)

L’irbésartan est un anti-hypertenseur fabriqué sur le site d’Aramon à hauteur de 350 tonnes tous les ans. L’objectif du projet est d’augmenter ses capacités tout en améliorant sa compétitivité et en réduisant son impact sur l’environnement, en implémentant une nouvelle technologie d’isolement et de séchage dans une extension du bâtiment. Ce projet permettra de sécuriser la chaîne de valeur en France et de poursuivre des objectifs de transition écologique.

 


 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

CDMO : Univercells lance Quantoom Biosciences

CDMO : Univercells lance Quantoom Biosciences

Cette filiale de la CDMO belge sera destinée à proposer des solutions accessibles pour fabriquer des produits à base d'ARNm. La CDMO belge Univercells annonce le lancement d’une nouvelle filiale, appelée[…]

21/06/2021 | CDMO
CDMO : Yposkesi investit 58 millions d’euros pour construire un deuxième site

CDMO : Yposkesi investit 58 millions d’euros pour construire un deuxième site

La CDMO Skyepharma reprise par son management

La CDMO Skyepharma reprise par son management

VIVEbiotech lance une usine de fabrication de vecteurs lentiviraux

VIVEbiotech lance une usine de fabrication de vecteurs lentiviraux

Plus d'articles