Nous suivre Industrie Pharma

France Biotech plaide pour une participation de l'assurance-vie aux investissements du secteur

Sujets relatifs :

,
L'association France Biotech, qui regroupe des entreprises de biotechnologie, a vigoureusement plaidé en faveur d'une participation accrue de l'assurance-vie aux investissements dans ce secteur, lors d'une conférence intitulée "Du concret pour relancer la croissance" à laquelle participait le secrétaire d'Etat aux PME, au Commerce et à l'Artisanat, Renaud Dutreil. Philippe Pouletty, président de France Biotech, a souligné que moins de 1 % de l'épargne collectée par l'assurance-vie (700 milliards d'euros de stocks et 80 milliards d'euros de collecte annuelle) est actuellement investi dans les PME, notamment les entreprises innovantes de la biotechnologie. Il a comparé la faiblesse de cette participation aux 4 à 8 % de capitaux investis par les fonds de pension aux Etats-Unis dans ce domaine. Pour Ph. Pouletty, les compagnies d'assurance-vie devraient, en contrepartie de leurs avantages fiscaux, respecter un seuil obligatoire d'investissement, débutant à 1,5 % et atteignant 5 % en trois ans, en faveur de jeunes sociétés. Plusieurs associations de PME, représentant 1 300 entrepreneurs, ont soutenu un amendement en ce sens au projet de loi de finances 2004. Il a été adopté par la Commission des finances du Sénat le 24 novembre et doit passer en commission mixte paritaire du Parlement à la mi-décembre. Sans récuser l'idée ni préjuger de l'issue des débats parlementaires, Renaud Dutreil s'est demandé s'il fallait imposer une telle mesure par voie législative ou si, comme aux Etats-Unis, il fallait laisser le marché orienter les capitaux vers les secteurs les plus rentables. Le secrétaire d'Etat a reconnu que les moyens mis actuellement par l'Etat à la disposition de l'innovation sont insuffisants. Mais, a-t-il dit, « la volonté d'une nouvelle dynamique est là pour le gouvernement même si le vent de la croissance ne souffle pas encore dans les voiles ». Il a qualifié 2003 « d'année désastreuse » en termes de croissance, en promettant que le gouvernement « fera plus dès qu'il aura des marges de manœuvre » en faveur des PME et de l'innovation. Le secrétaire d'Etat s'est enfin félicité que les Français soient de plus en nombreux (175 000 en 2003) à créer leur entreprise.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles