Nous suivre Industrie Pharma

France Biotech et l'Oséo dressent un nouveau bilan contrasté

Juliette Badina

Sujets relatifs :

, ,

Typologie des sociétés soutenues par l'Oséo

Le portrait type de la société soutenue par l'Oséo est une société jeune (2/3 des entreprises du secteur ont moins de dix ans) et à faible effectif (plus de la moitié des entreprises ont moins de 20 salariés). En 2009, l'Oséo a soutenu 283 projets dans le secteur Pharma-Biotech pour 91 millions d'euros (soit 10 % des aides Oséo en innovation). « L'enveloppe pour l'année 2010 sera au moins égale à celle-là », indique François Drouin, p-dg d'Oséo.

Un premier constat : le marché des sciences de la vie en France poursuit son développement, mais les États-Unis restent leader. L'industrie française des biotechnologies compte 11 produits commercialisés en 2009 et 84 en développement clinique (en hausse de 20 % sur un an) dont dix en phase III et quatre en cours d'enregistrement. « Les sociétés biopharmaceutiques fragilisées par la crise ont, plus que jamais, besoin de trouver des fonds pour valoriser leurs innovations et diversifier leurs sources de financement », indique André Choulika, président de France Biotech, lors des résultats du panorama du secteur des sciences de la vie pour les années 2008-2009. Les efforts de financement public se sont accrus, avec la création du Fonds Stratégique d'Investissement (FSI ; décembre 2008), le lancement du fonds Innobio (fin 2009), et le Grand Emprunt national dont 6,5 Mrds € seront destinés au soutien de l'industrie et aux PME. Les différentes mesures incitatives en faveur de l'innovation en France, notamment le statut Jeune Entreprise Innovante (JEI) et le Crédit Impôt Recherche (CIR), ont permis de soutenir la croissance de la recherche malgré un ralentissement du chiffre d'affaires global. « Et nous sommes en discussions avec les pouvoirs publics afin d'étendre le statut du JEI à plus de huit ans, poursuit André Choulika, qui indique qu'une société de biotechnologies n'est en moyenne pas rentable avant sa 13e année d'existence. Nous cherchons également à faire évoluer le CIR afin qu'il profite davantage aux jeunes sociétés qu'aux grands groupes ».

Retour au marché boursier

Pour financer leur croissance, les sociétés de biotechnologies françaises font de nouveau appel aux marchés boursiers après deux années très calmes. Comme le démontre l'introduction, le 15 avril, de Neovacs. L'année 2009 en France avait été marquée par une fenêtre boursière restée complètement fermée, mais plusieurs opérations boursières secondaires ont permis de lever un total de 169 M€ via neuf opérations. La reprise de ces opérations secondaires compense la faiblesse du capital-risque. Le montant total des investissements des capitaux-risqueurs a chuté de 56 % entre 2008 et 2009, atteignant 65 M€ en 2009.

Outre Atlantique, les États-Unis restent toujours leader mondial du secteur. Ils comptent sept sociétés américaines (Pacific Biosciences, Clovis Oncology, Sangart, Zogenix, BioVex, Hyperion Therapeutics, et Sopherion Therapeutics) dans le top 10 du financement par capital risque de 2009 (selon Biocentury). Les États-Unis comptent deux fois plus de sociétés de biotechnologies que l'Europe, un chiffre d'affaires du secteur quatre fois plus important, des dépenses de R&D cinq fois plus importantes... et, « bien plus important » selon André Choulika, une capitalisation boursière 13 fois plus grande !

 

 

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

L’indépendance sanitaire est un sujet phare aux Etats-Unis. Elle entre dans le cadre de la stratégie America First du président Donald Trump. A ce titre, la société publique de fabrication de[…]

19/05/2020 | CoronavirusCovid-19
Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Plus d'articles