Nous suivre Industrie Pharma

Forte hausse des résultats de Bachem en 2003

Sujets relatifs :

,
Le bénéfice net du suisse Bachem (production à façon de substances actives chimiques et biologiques) a enregistré en 2003 une progression de 11,4 %, à 37,3 MFS (24 millions d'euros), pour un chiffre d'affaires de 144,6 MFS (93 millions d'euros), en hausse de 1,8 %. Ces résultats ont largement été soutenus par les performances de la division Principes actifs : les nouvelles entités chimiques ont en effet progressé de 7,4 % et les génériques de 5 %. Ce segment représente maintenant 79,3 % des ventes totales du groupe, contre 76,5 % l'année précédente. Le chiffre d'affaires de la seconde activité de Bachem, les molécules en développement précoce ("early stage compounds"), ont en revanche accusé une perte de 8,8 %, fortement affecté par la faiblesse du dollar. Les perspectives pour 2004 sont toutefois meilleures. La reprise économique se confirme et les ventes de ces molécules sur les trois premiers mois de l'année montrent une croissance significative. Bachem prévoit d'ailleurs un résultat globalement positif pour l'année en cours. Plusieurs initiatives ont marqué l'exercice 2003 : la création d'un centre européen de distribution, la mise en place de stocks de plusieurs produits d'importance, dont des génériques à succès, la finalisation de la restructuration des trois unités américaines (à King of Prussia dans l'Illinois, Torrance et San Carlos en Californie) et enfin le lancement d'un programme d'extension des capacités de production du groupe. La compagnie possède trois sites de production sous cGMP, à Bubendorf et Vionnaz en Suisse, et à Torrance en Californie. Les projets pour l'année 2004 ne sont pas non plus en manque : Bachem a déjà signé trois contrats de collaboration. Le premier, conclu en décembre avec l'américain Amylin Pharmaceuticals pour une période de cinq ans, concerne l'approvisionnement de ce dernier en principe actif d'exenatide (exendine-4 synthétique), un médicament contre le diabète qui fait l'objet d'essais cliniques de phase III en partenariat avec Eli Lilly. En janvier, Oakwood Laboratories a choisi Bachem pour lui fournir pendant cinq ans le principe actif de son anticancéreux leuprolide (acétate de leuprolide), aussi en phase III. Enfin, en mars, l'allemand Jerini a confié à Bachem la production de lots cliniques de l'icatibant, actuellement en développement dans le traitement des ascites liées à la cirrhose et des œdèmes vasculaires héréditaires. Rappelons par ailleurs que la compagnie produit la gosereline, principe actif de l'anticancéreux Zoladex, pour le compte d'AstraZeneca. Un produit qui fait partie des cinq plus importants du portefeuille de Bachem.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles