Nous suivre Industrie Pharma

Formation : L'IMT de Tours met le cap sur les biotechnologies

Sujets relatifs :

Formation : L'IMT de Tours met le cap sur les biotechnologies

Grâce à de nouveaux financements, l'IMT (Institut des métiers et des technologies) est, cette année, en mesure d'investir environ 200 000 euros dans son matériel pédagogique, dont la majorité cible la bioproduction.
Grâce à de nouveaux financements, l'IMT (Institut des métiers et des technologies) est, cette année, en mesure d'investir environ 200 000 euros dans son matériel pédagogique, dont la majorité cible la bioproduction. L'IMT complète ainsi sa plateforme d'outils pharmaceutiques dédiée à la formation initiale et continue inaugurée à Tours (Indre-et-Loire) en septembre 2008. Le bâtiment de 1 800 m2 dispose d'un magasin, de salles de contrôle des matières premières, ainsi que de trois pilotes de fabrication. Le premier est dédié aux formes sèches, le second aux dispersions et aux cosmétiques, et le dernier aux formes injectables et aux biotechnologies, plus globalement au travail en zone sous atmosphère contrôlée (ZAC). « Afin d'adapter nos formations aux besoins et aux évolutions du secteur pharmaceutique, nous allons nous munir courant 2009 d'équipements de biosynthèse (USP, Upstream processing) ainsi que de nouveaux outils de purification (DSP, Downstream processing) », indique Éric Levacher, directeur technique à l'IMT et responsable du développement galénique. « Du côté Upstream, la plateforme sera donc dotée d'un nouveau bioréacteur instrumenté, d'un poste de sécurité microbiologique (PSM), d'un incubateur CO2, d'un autoclave et d'équipements de contrôle, notamment de microscopes, détaille-t-il. Côté Downstream, l'investissement concerne des outils de filtration tangentielle, de centrifugation et de chromatographie ». Création d'une formation de niveau 2 La plateforme de formation accueille des apprentis en formation initiale pour deux ans à trois degrés de compétences : niveau 5 (opérateur), niveau 4 (technicien) et niveau 3 (bac+2, DUT). Des diplômes homologués par le Leem (syndicat de l'industrie pharmaceutique en France). La formation est dédiée au secteur pharmaceutique traditionnel, avec une part de plus en plus importante pour la bioproduction. Toujours dans cette stratégie d'orientation vers les biotechnologies, une autre nouveauté est à venir. « Nous travaillons à la mise en œuvre d'une formation de niveau 2 (licence) exclusivement dédiée à la bioproduction. La première promotion devrait naître sous peu », indique Éric Levacher, responsable de la plateforme. Forte d'une équipe de formateurs de 30 personnes, la plateforme de Tours accueille environ 450 personnes par année dans le cadre de ces formations initiales. Mais l'activité de l'IMT est également orientée vers la formation continue pour des personnes déjà en poste dans l'industrie pharmaceutique. La formation est dispensée sur les sites clients avec des solutions personnalisées ou dans les bâtiments de l'IMT. Elle touche 2 500 à
3 000 personnes chaque année. J.B. L'IMT investit dans des équipements de biosynthèse et de purification.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Le gouvernement philippin a annoncé, le 1er mars, son intention d'engager des poursuites contre des responsables de Sanofi Pasteur pour « négligence grave ayant entraîné la mort » concernant le[…]

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Plus d'articles