Nous suivre Industrie Pharma

Forest convoite Furiex

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,

La fièvre acheteuse se poursuit dans le secteur pharmaceutique. L’Américain Forest Laboratories a jeté son dévolu sur son compatriote Furiex Pharmaceuticals, spécialisé dans le développement de médicament.

Forest propose 95 dollars par actions, soit une transaction d’une valeur potentielle de 1,1 Mrd $ (796 M€) en numéraire, pour acquérir Furiex. L’offre est aussi assortie d’un certificat de valeur conditionnelle (CVR) d’une valeur de plus de 30 $ par actions (environ 360 M$). Les détenteurs de ces CVR pourront percevoir cette somme si l’eluxadoline, un des candidats médicaments de Furiex, est approuvé par la FDA et si ce produit n’est pas considéré comme un stupéfiant contrôlée par la DEA (Drug Enforcement Agency). L’eluxadoline est un agoniste des récepteurs opiacés mu et un antagoniste des récepteurs opiacés delta. Il est actuellement en phase III d’essais cliniques pour le traitement du syndrome du côlon irritable, une pathologie qui touche 28 millions de personnes aux Etats-Unis et en Europe.

« L’acquisition de Furiex s’appuie sur notre position de plus en plus forte en gastro-entérologie et contribue à créer une société leader en gastroentérologie au sein de Forest. Il s’agit d’un prolongement naturel de notre activité en gastroentérologie suite à l’acquisition pour 2,9 Mrds $ d’Aptalis en début d’année », a expliqué Brent Saunders, p-dg de Forest Laboratories.

Le groupe américain espère finaliser cette opération au troisième trimestre de 2014. Il a précisé qu’elle avait été approuvée par Actavis, qui a lancé une offre de rachat de 25 Mrds $ sur Forest en février. Le calendrier de cette transaction, qui devrait être bouclée mi-2014, ne sera pas affecté par le rachat de Furiex. Une fois Furiex absorbé par Forest, ce dernier prévoit de vendre les droits de redevances que détient Furiex sur les ventes de deux médicaments, à savoir le Nesina/Vipidia (alogliptine) de Takeda et le Priligy (dapoxétine) d’Eli Lilly, à Royalty Pharma. Ce dernier déboursera environ 415 M$ pour récupérer ses droits.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles