Nous suivre Industrie Pharma

Fongicides/Kemira Fine Chemicals va produire pour Monsanto

Sujets relatifs :

,

Kemira Fine Chemicals Oy, une filiale du finlandais Kemira Chemicals, a signé un contrat d'une durée de cinq ans et d'une valeur de plus de 200 MF avec Monsanto Europe pour la production à façon du silthiopham, l'ingrédient actif du nouveau fongicide pour blé de Monsanto, Latitude. Ce dernier a été développé dans le but de contrôler le "Take-all", une maladie dévastatrice des cultures céréalières s'attaquant aux racines. Il en résulte une diminution de l'absorption par les cultures des substances nutritives en provenance du sol pouvant aller jusqu'à 60 %. Le fongicide sera d'abord lancé en Irlande en 1999, puis dans d'autres pays européens en l'an 2000. La production du silthiopham sera réalisée sur le site de Kemira Fine Chemicals à Kokkola en Finlande. La modification des installations nécessite un investissement d'environ 35 MF. Cette transaction s'inscrit dans la stratégie du groupe qui souhaite développer ses contrats de sous-traitance en chimie fine. Sa production dans le domaine s'applique à la protection des plantes, la synthèse de produits pharmaceutiques et la photographie. Le groupe a rappelé son intention de développer également le secteur des intermédiaires pharmaceutiques (Chimie hebdo n°34, p.13). n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles