Nous suivre Industrie Pharma

Finances : Watson Biotech, première entreprise chinoise introduite à la Bourse de Paris

Sujets relatifs :

,
Watson Biotech devrait être la première entreprise chinoise cotée à la Bourse de Paris d'ici à la fin de l'année. Basée à X'ian, dans le centre de la Chine, cette société exploite principalement des ifs desquels elle extrait le paclitaxel dédié à la version générique de l'anti-cancéreux Taxol de Bristol-Myers Squibb. Louis Thannberger, président de l'établissement financier Europe finances et industrie (Efi) et conseil de Watson, a précisé que la capitalisation de la société est d'environ 60 millions d'euros, et que cette introduction va lever environ 8 Mh, par augmentation de capital. Waston a réalisé un chiffre d'affaires de 7,6 Mh en 2005, et prévoit de le doubler d'ici à 2008. Son bénéfice net s'élève à 1,5 Mh sur la même période, mais il devrait tripler en trois ans selon la société. Près de 80 % de la production de Watson Biotech est exportée vers l'Europe et les États-Unis. Comme quelques autres entreprises chinoises cotées dans des pays occidentaux, Watson Biotech s'est décidé pour une introduction sur la Bourse de Paris afin de lever des fonds auprès d'investisseurs potentiels. L'objectif pour Euronext est d'attirer les petites et moyennes entreprises chinoises avec des arguments marketing. « L'introduction en Bourse de ces sociétés va plus vite sur Alternext que sur le marché principal, il y a une véritable frénésie en Chine pour s'inscrire », a commenté Louis Thannberger. Début 2007, quatre autres petites entreprises chinoises devraient entrer en Bourse à Paris sur ses conseils. Il a précisé que ces entreprises « ne parlent jamais de cession pour leur introduction, mais uniquement d'augmentation de capital pure ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles