Nous suivre Industrie Pharma

Finances : Nycomed reprend la pharmacie d'Altana

Sujets relatifs :

,
La direction du groupe allemand Altana a finalement retenu l'offre du laboratoire danois Nycomed pour la reprise de sa division Pharmacie. Une offre de 4,5 milliards d'euros qui met fin à plusieurs mois de suspens. Nycomed a ainsi fait une offre légèrement supérieure à celle de son concurrent au rachat le plus sérieux, le fonds d'investissement suédois EQT.
Selon le Financial Times Deutschland, la direction a jugé que la proposition du danois était la meilleure, aussi bien au niveau du prix proposé que du concept de rachat. Nycomed est détenu par un consortium composé des fonds d'investissement suédois Nordic Capital, américain Blackstone et suisse CSFB Private Equity. Le laboratoire, dont les activités sont axées sur l'Europe, se différencie de ses concurrents par l'absence d'activités de recherche. Il a en effet choisi de se concentrer sur le développement réglementaire et la commercialisation de molécules découvertes par des tiers et pour lesquels il acquiert des licences de commercialisation. Avec ce rachat, Nycomed gonflera son chiffre d'affaires de 2,36 Mrds € , sur la base des ventes réalisées par la filiale du groupe allemand. Avec un chiffre d'affaires de 747,5 M€ l'an dernier, en hausse de 16 %, Nycomed n'était pas présent en Allemagne, troisième marché pharmaceutique mondial. Un pays où la pharmacie d'Altana réalise 19 % de ses ventes, soit 439 M€ l'an dernier. Les filiales de Nycomed en d'Europe ne couvrent en effet que la Belgique, la France, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, le Luxembourg et l'Espagne. Nycomed accèdera également au marché américain, qui représente 28 % de l'activité d'Altana Pharma et sur lequel le Danois n'est présent que par l'intermédiaire de distributeurs. En termes de portefeuille de produits, Nycomed mettrait la main sur le pantoprazole, produit phare d'Altana avec des ventes qui se sont élevées l'an dernier à 2,76 Mrds € dans le monde, dont 1,53 Mrd € tombe dans les caisses du groupe allemand. Sans compter Daxas, en phase tardive du développement, et sur lequel Altana misait beaucoup. Ses dirigeants peuvent désormais se concentrer pleinement sur l'autre opération financière majeure du groupe, l'entrée en Bourse de ses activités chimiques.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles