Nous suivre Industrie Pharma

Finances : Mylan va racheter l'Indien Matrix

Sujets relatifs :

,
La rumeur de rachat du laboratoire indien Matrix par le fabricant de génériques Mylan annoncée en juillet dernier (CPH n°346) s'est confirmée. Le génériqueur américain a annoncé son intention de racheter 71,5 % du capital de Matrix, pour environ 736 milliards de dollars (573 M€). Une opération qui se fera en deux phases, avec une première offre portant sur 51,5 % des actions, suivie d'une deuxième sur 20 % supplémentaires si le premier jalon est franchi avec succès par Mylan. Cette opération, qui devrait être rentable dès 2008, selon le groupe, va tout d'abord permettre à Mylan d'intégrer verticalement sa production. En plus de son savoir-faire dans la fabrication de formes finies, il héritera de celui de Matrix dans la synthèse de principes actifs et le développement pharmaceutique. Sa couverture géographique va également être étendue. Mylan, principalement présent aux États-Unis, va bénéficier de l'implantation de Matrix dans les pays émergeants, notamment en Inde, en Chine et en Afrique. Il tirera également parti de la filiale européenne du groupe, Docpharma, leader des médicaments génériques en Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg. Concernant son développement, le groupe souhaite « établir une plateforme mondiale et étendre son activité à d'autres classes thérapeutiques et d'autres formes galéniques », a précisé Robert J. Coury, directeur général de Mylan. Pour Matrix, le groupe compte « améliorer ses capacités de développement et de production, et étendre le portefeuille et la présence de Docpharma en Europe ». Mylan a l'intention de poursuivre la distribution aux États-Unis des médicaments innovants de cette filiale et de son pipeline dans la santé féminine et l'oncologie. La nouvelle entité emploiera environ 5100 personnes dans 10 pays. Matrix, qui a multiplié les acquisitions et les partenariats l'année dernière (Docpharma, Explora Laboratories, Mchem, Concord Biotech…), dispose d'un portefeuille de plus de 165 principes actifs sur le marché ou en développement et de 10 usines de synthèse de substances actives et d'intermédiaires pharmaceutiques. Si Mylan enregistre un chiffre d'affaires stagnant à 1,26 Mrd $ (1 Mrd €) sur l'exercice 2006 achevé en mars et un bénéfice net en baisse de 10 %, à 184 M$ (147 M€), Matrix brille par son dynamisme, avec des ventes qui ont bondi de 82 % en 2005 à 11,6 Mrds de roupies (199 M€), tandis que le bénéfice net a progressé de 53 %, à 1,99 Mrd de roupies (34 M€).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles