Nous suivre Industrie Pharma

Finances : Ipsen lève 324 millions d'euros en Bourse

Sujets relatifs :

,
Entrée en Bourse réussie pour Ipsen, qui a levé 324 millions d'euros lors de l'opération – dont 171 Me par augmentation de capital –, valorisant ainsi le laboratoire français à 1,9 Mrd e. Le groupe a placé 14,5 millions d'actions au prix unitaire de 22,20 euros. Un prix situé dans le bas de la fourchette évoqué initialement, compris entre 21,70 et 25,20 euros. Sans compter les fruits de l'offre de sur-allocation, qui porte sur 1,15 million d'actions. Le flottant représente 17,6 % du capital du laboratoire, le restant étant entre les mains de la société Mayroy (82,1 % détenu par la famille Beaufour) et des salariés (0,3 %). Jean-Luc Bélingard, président du groupe, s'est félicité de la réussite de l'opération, estimant que l'augmentation de capital allait « permettre à Ipsen de renforcer ses positions à l'international et de poursuivre son développement dans l'ensemble de ses domaines thérapeutiques ». À savoir l'oncologie, l'endocrinologie et les désordres neuromusculaires, qui représentent 46 % de son chiffre d'affaires (770 M? en 2004), aux côtés de la médecine générale. En termes d'expansion géographique, le groupe prévoit en 2006 l'enregistrement de la Somatuline aux États-Unis dans le traitement de l'acromégalie. Avant de déposer en 2007 un dossier de demande d'AMM pour la toxine botulique de type A dans celui du torticolis ainsi que dans des applications esthétiques (réduction des rides). Ipsen ne réalise actuellement que 13 % de ses ventes en Europe. L'entrée en Bourse avait initialement été prévue en 2001. « Le contexte du marché s'est amélioré et Ipsen est maintenant une société mature dans son développement, assurait Jean-Luc Bélingard lors de l'annonce de l'entrée en Bourse, de plus, la pression sur les prix des médicaments due au déficit des régimes sociaux en Europe étant durable, nous avons décidé de capitaliser sur la valeur intrinsèque de la société ». Le dirigeant avait également démenti les tentations de vente du groupe à un acteur tiers: « Le contrôle familial est destiné à durer ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles