Nous suivre Industrie Pharma

Finances : Genentech absorbe Tanox pour 919 M$

Sujets relatifs :

, ,
Genentech fait l'acquisition de Tanox, une start-up spécialisée dans les anticorps monoclonaux, pour 20 dollars par action.
Cette opération, qui devrait être finalisée en mars 2007, valorise ainsi cette société à près de 919 millions de dollars (716 M€). Grâce à cette opération, Genentech s'empare de l'un de ses partenaires. Il collabore en effet depuis 1998 avec Tanox et Novartis sur la commercialisation du Xolair (omalizumab). Cet anticorps monoclonal dirigé contre l'Ig-E est destiné au traitement de l'asthme allergique modéré à sévère et il a été approuvé par les autorités de santé européennes, américaines et canadiennes en 2003. Xolair a généré pour Tanox des revenus d'environ 30 M$ (23,3 M€) en 2005. Mais les ventes américaines du médicament se sont élevées l'an dernier à 320 M$ (250 M€), en hausse de 71 %. Genentech hérite non seulement des droits détenus par Tanox pour ce médicament, mais il encaissera aussi les royalties sur les ventes et bénéfices versés à Tanox par Novartis. « Nous allons renforcer notre profitabilité sur le Xolair, a commenté Arthur Levinson, directeur général de Genentech. Nous cherchons à accroître notre croissance dans le domaine de l'asthme, en augmentant le nombre de patients traités et en introduisant de nouvelles indications, formulations et une nouvelle génération de produits ». Xolair est notamment en phase III pour son utilisation pédiatrique. En plus de Xolair, Genentech met la main sur le pipeline de Tanox, constitué par huit anticorps monoclonaux. Dont le plus avancé est TNX-355, traitement du Sida en phase II, qui inhibe l'entrée du virus dans le corps humain. Filiale à 51 % du Suisse Roche, Genentech a enregistré un bond de son chiffre d'affaires de 44 % en 2005, à 6,6 Mrds $ (5,1 M€) et un résultat net en hausse de 63 %, à 1,3 Mrd $ (1 M€). Son médicament vedette, le Rituxan (Rituximab) entrant dans le traitement des lymphomes B, a rapporté près de 1,8 Mrd $ (1,4 M€) en 2005. La FDA a homologué en mai dernier Lucentis (ranibizumab) dans la dégénérescence maculaire chez les personnes âgées. Une maladie qui touche 25 millions de personnes dans le monde. Genentech vient de signer un accord avec Lonza portant sur la synthèse de l'Avastin (bevacizumab), anticancéreux qui lui a rapporté 1,1 Mrd $ (900 M€) en 2005.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles