Nous suivre Industrie Pharma

Finances : Double acquisition européenne pour le Singapourien MerLion

Sujets relatifs :

,
La jeune société de biotechnologies singapourienne MerLion vient d'acquérir l'Allemand Combinature Biopharm et le Suisse Athelas par échange d'actions, pour un montant non dévoilé. C'est la première acquisition à l'étranger jamais réalisée par une start-up de Singapour dans le domaine des biotechnologies. Combinature Biopharm apportera à MerLion sa technologie de biosynthèse combinatoire, qu'elle utilise pour mettre au point de nouvelles molécules thérapeutiques à base de substances naturelles, un axe de développement qu'elle partage avec MerLion. De son côté, Athelas s'est spécialisé dans le développement de nouveaux anti-infectieux ciblant les mécanismes de colonisation des micro-organismes pathogènes. MerLion devrait financer ces acquisitions en partie grâce aux 25 M$ (19,7 M€ ) qu'il vient de lever dans le cadre d'un tour de table de 30 M$ (23,5 M€ ) qu'il doit finaliser en fin d'année. Une opération réalisée auprès du Suisse Aravis Venture et du Singapourien Bio*One Capital. Suite à la fusion avec ses deux entités, MerLion va transférer son activité de développement de médicaments anti-infectieux et de criblage par résonance magnétique nucléaire à Berlin, en Allemagne, où se situe le siège de Combinature Biopharm. Le Dr Harald Labischinski, le p-dg de ce dernier, qui sera désormais directeur scientifique de MerLion, a indiqué vouloir « commencer les premiers programmes cliniques d'une nouvelle classe d'antibiotiques en phase I et II dans quelques mois ». Cette opération va également permettre à Athelas de « développer sa nouvelle plateforme anti-pathogénicité », a précisé le docteur Christine Deuschel, directrice générale de la nouvelle filiale du groupe. Depuis sa création en 2002, MerLion s'est distingué par de nombreux partenariats avec de grands groupes, des start-ups et des centres de recherche (Merck and Co, Schering-Plough, l'Institut des maladies tropicales de Novartis à Singapour, l'institut national du cancer aux États-Unis, Abbott, Arpida...). La société enregistre une forte croissance et développe de nouvelles solutions notamment dans le criblage à haut débit (HTS). Rappelons que depuis février dernier, le nouveau p-dg de MerLion est Richard Sykes, qui a notamment été p-dg de GlaxoSmithKline de 2000 à 2002.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles